Connect with us

Football

Euro : la Belgique fait le minimum, l’Irlande surprend l’Italie !

Published

on

Soirée assez pauvre en buts, puisque dans les deux rencontres disputées, la Belgique a battu la Suède (1-0) pendant que l’Irlande a créé la surprise en venant à bout de l’Italie (1-0).

Il y avait de l’enjeu ce soir dans les deux derniers matchs du groupe E. A Nice, la Suède se devait de l’emporter pour arracher un billet en huitièmes, dans celui qui pouvait être le dernier match d’Ibrahimovic en sélection, face à la Belgique. Et les Diables Rouges dominaient les débats dès le coup d’envoi. Witsel donnait le premier avertissement avec une frappe lointaine finalement sans réel danger pour Isaksson (5e). Dans la foulée, Lukaku voyait sa frappe croisée passer à quelques centimètres du poteau gauche des cages suédoises. Les meilleurs éléments belges combinaient plutôt bien, Hazard et De Bruyne se trouvant facilement entre les lignes adverses, mais pêchaient encore dans le dernier geste. Le Citizen tentait ensuite sa chance de loin, sans succès puisque le portier rival s’interposait tranquillement (25e). Côté Suédois, le plan de jeu était assez rudimentaire, à savoir une majorité de longs ballons sur Berg et Ibrahimovic, assez esseulés devant. Le géant s’offrait (25e) d’ailleurs la première opportunité scandinave, avec un missile qui a frôlé le poteau des cages défendues par Courtois (26e).

Pas de quoi déstabiliser des Belges bien en place et toujours dominateurs dans le jeu, créant du danger perpétuel, à l’image de ce centre de De Bruyne sur la tête de Witsel qui était à deux doigts de terminer au fond des filets. Au retour des vestiaires, les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic reprenaient le dessus et coupaient bien les offensives belges. Seul De Bruyne tirait son épingle du jeu côté belge, menant quelques contre-attaques intéressantes. Le joueur de City continuait d’insister, mais Isaksson déjouait une nouvelle fois les plans du Belge (66e). Le salut semblait être arrivé avec un but de Lukaku, finalement annulé à cause d’une position de hors-jeu d’un demi-mètre. Ibra, peu influent dans le jeu, s’essayait ensuite au coup-franc, finalement détourné par Courtois (76e). Les deux formations s’échangeaient les coups, et c’est Mertens qui était ensuite inquiété les Suédois (80e), pendant que cette fois, De Bruyne était décisif dans sa surface en sauvant un ballon sur sa ligne (83e) ! L’ouverture du score a finalement été l’oeuvre de Nainggolan, auteur d’une belle frappe de l’extérieur de la surface (85e, 1-0) ! Défaite et clap de fin pour Zlatan, qui ne portera plus le maillot suédois.

Dans l’autre extrême de la France, à Lille, l’Irlande a tenu la dragée haute à l’Italie. Mieux encore, elle l’a finalement emporté. Il faut dire que la Squadra Azzurra jouait avec une équipe relativement remaniée. Généreuse dans l’effort, l’Irlande mettait l’Italie en difficulté grâce à son intensité, empêchant les joueurs offensifs de combiner. Alors que les débats étaient plutôt équilibrés, Insigne mettait le feu dans la défense rivale, et envoyait une belle frappe enroulée sur le montant (76e). Mais c’est finalement Brady, de la tête, qui a fait trembler les filets adverses (1-0, 86e) ! Au final, l’Irlande termine à la 3e place, derrière l’Italie, première, et la Belgique, deuxième ! La France tient donc son rival pour les huitièmes !
footmercato.net

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui