Connect with us

Ligue 1

Ligue 1 : Monaco humilie l’OM en clôture de la 4e journée

Published

on

Le choc entre Monaco et l’OM ce dimanche n’en a eu que le nom. Marseille a totalement sombré contre le champion de France (6-1), irrésistible.

Le match : 6-1

Avant le match, Rudi Garcia l’avait joué modeste : «La seule chose à craindre, c’est de prendre une volée. On a pris trois fois quatre buts la saison dernière, on peut difficilement faire pire». Vu sous cet angle effectivement, la correction reçue par l’OM ce dimanche en Principauté répondrait presque à une certaine logique. Mais pour un OM aux ambitions sans cesse rabâchées, encaisser un 6-1 n’a rien de logique.

Immédiatement dépassé, Marseille n’a pas lutté dans la même cour que les Monégasques, et a enduré une soirée cauchemar. Glik a inscrit le but le plus rapide de la saison après 9 secondes de jeu, et la machine s’est emballée. Falcao sur penalty (20e) puis en renard (35e), et le jeune Diakhaby (45e, voir par ailleurs) ont permis à Monaco de mener 4-0 à la pause, avec des délices de Lemar et Lopes au passage, pour ne citer qu’eux tant la démonstration a été totale. En face, Marseille a été constamment à côté, absent dans le duel, sans idée offensivement. Rudi Garcia avait opté pour un 5-3-2 dans le but de contrer au mieux les offensives monégasques. C’est tout le contraire qui s’est produit. Et voir Lemar réussir un contrôle en portefeuille au milieu de trois Marseillais en pleine surface à la demi-heure de jeu a témoigné de la différence de niveau et d’engagement entre les deux équipes.

Les entrées de Cabella et Lopez après la pause, pour plus de poids offensif, ont donné légèrement plus d’allant à l’OM. Mais Monaco a poursuivi son récital. Jamais l’ASM n’avait jamais marqué 5 fois ou plus dans un même match contre l’OM. La bande à Jardim en a finalement passé 6 ce dimanche, pour revenir à hauteur du PSG en tête de la Ligue 1.

Le fait : les coups de pied arrêtés, encore et toujours

Il serait mauvaise langue de dire que l’OM n’a pas travaillé les coups de pied arrêtés, atout majeur de l’ASM depuis deux saisons. Rudi Garcia et son staff n’ont pas pu passer à côté de ça, mais force est de constater que le travail n’a pas payé. Sur les six buts inscrit ce dimanche, cinq l’ont été sur coups de pieds arrêtés.

D’entrée, Lemar a délivré un amour de coup franc pour Glik, une combinaison devenue spécialité en Principauté. Puis Falcao a transformé un penalty obtenu par Fabinho avant de marquer son septième but de la saison dans la foulée à la réception d’un coup franc lointain de Moutinho. Le cinquième but de Sidibé est lui venu d’un corner joué en deux temps, avec Glik encore lui sur le poteau, pour la reprise du latéral international. Puis Fabinho a inscrit un deuxième penalty en fin de rencontre. Si l’on fait les comptes, 10 des 14 buts de Monaco en L1 cette saison sont consécutifs à des coups de pied arrêtés.

Le joueur : Diakhaby s’affirme sous les yeux de Mbappé

Dans la performance collective aboutie des Monégasques, difficile de sortir une individualité. Mais alors que tous les regards étaient tournés vers Kylian Mbappé, sur le banc pour sa dernière à Monaco avant de rejoindre le PSG, Adama Diakhaby a, au moins un peu, attiré les projecteurs sur lui. Arrivé cet été en Principauté pour 10M€, l’attaquant international Espoirs (21 ans) est pour l’instant celui qui remplace Mbappé à côté de Falcao. Il a profité du festival contre l’OM pour s’affirmer un peu plus. Déjà auteur d’une passe décisive contre Dijon, il a soigné ses statistiques, pour sa première titularisation au Louis-II.

Après avoir frappé le poteau sur une merveille d’ouverture de Lemar (2e), il a effectué une bonne déviation de la tête pour le but du 3-0 de Falcao, avant de marquer son premier but sous les couleurs asémistes avant la pause, lucide après un festival technique de Lopes (45e). Sorti à l’heure de jeu, il a envoyé un bon signal en vue de la future hiérarchie en attaque, alors que le mercato offensif monégasque n’est pas terminé.

l’Equipe

Directeur de Publication à Afrique Sports

Advertisement
Advertisement

Les + lus aujourd'hui