Ces 5 internationaux français sans club après le mercato hivernal

Le mercato a refermé ses portes à 23h59 mercredi soir. Fait rarissime, cinq internationaux français sont toujours sur le bord de la route en ce début février. Des joueurs de 30 à 36 ans qui feraient le bonheur de bien des clubs… Tour d’horizon sur ces Bleus pas comme les autres.

Le 31 janvier à 19h, l’AS Saint-Etienne annonçait la signature de Mathieu Debuchy. L’international tricolore de 32 ans venait de résilier son contrat avec Arsenal et s’engageait pour six mois avec les Verts. Il suivait la signature de Yann M’Vila qui avait également retrouvé sa liberté après une expérience compliquée avec le Rubin Kazan. Le PSG avait également profité du statut libre de Lassana Diarra pour l’attirer dans la capitale. Pourtant, si ces trois internationaux tricolores ont rapidement trouvé comment rebondir après une expérience délicate, d’autres Bleus sont restés sur le bord de la route, cinq pour être exact. Des internationaux âgés de 30 à 36 ans qui totalisent à eux cinq quasiment deux cents sélections avec les A. Voici un rappel de leur situation, avis aux amateurs :

-  Bacary Sagna (34 ans, ex-Manchester City, 65 sélections)

Sans club depuis l’été dernier, le latéral droit formé à l’AJA est à la recherche d’un nouveau challenge. Annoncé en Turquie et plus récemment à Benevento, Sagna ne manque pas de contacts, mais sa situation peine à se décanter comme il l’expliquait il y a peu sur beIN Sports« Je veux juste jouer. Parce que le football me manque. Parce que je sais que je peux encore apporter à une équipe. J’ai fait en sorte de rester fit (en forme). Je n’ai jamais douté de moi-même. J’ai eu des propositions, plusieurs clubs m’ont approché. À savoir dans lequel je terminerai… on verra. »

- Patrice Evra (36 ans, ex-OM, 81 sélections)

Depuis son départ de l’OM pour son geste de Kung-fu à l’encontre d’un supporter, Patrice Evra occupe toujours l’espace médiatique grâce à ses fameuses vidéos du lundi. Toujours affûté si l’on en croit son entourage, l’ancien capitaine de l’Equipe de France n’a toujours pas rebondi. Annoncé en Turquie depuis son départ de la Canebière en novembre dernier, il n’a toujours pas trouvé de point de chute. Selon le JDD, son agent se démène et Evra bénéficierait de quelques contacts en Espagne. Si le nom de son futur club reste flou, une chose est sûre, le joueur vise toujours un club prestigieux et se voit encore jouer 18 mois. Avis aux amateurs.

- Samir Nasri (30 ans, ex-Antalyaspor, 41 sélections)

Libéré de son contrat à Antalyaspor après huit petits matches en Turquie, Samir Nasri a vu sa cote sérieusement dégringoler ces dernières années. À tel point qu’il n’a toujours pas trouvé de point de chute malgré son statut d’agent libre, son expérience, et ses 30 printemps. Aujourd’hui, l’ancien Marseillais n’a guère de choix : soit il privilégie la piste exotique (Mexique, Chine ?) soit il tente de se relancer dans un club aux ambitions plus modestes dans un grand championnat européen. Aux dernières nouvelles, c’est le Chievo Vérone qui était venu prendre la température il y a de cela quelques jours…

- Benoît Trémoulinas (32 ans, ex-FC Séville, 5 sélections)

Absent de longs mois depuis une grave blessure au genou, Benoit Trémoulinas peine à retrouver un club. Pourtant aujourd’hui en pleine possession de ses moyens, l’ancien Sévillan, qui n’a plus joué un match en pro depuis le 5 mai 2016 et une demi-finale de Ligue Europa, s’est entraîné durant tout le mois de janvier avec un préparateur. Annoncé de retour à Bordeaux tous les six mois, le club au scapulaire n’a visiblement pas osé franchir le pas. Son nom a été évoqué en début de mercato du côté de Naples pour remplacer Faouzi Ghoulam blessé sans que cela ne dépasse le stade de la rumeur. Début février, Trémoulinas attend toujours une offre ferme…

- Jérémy Toulalan (34 ans, ex-Bordeaux, 36 sélections)

Depuis qu’il a claqué la porte de Bordeaux suite au départ de Jocelyn Gourvennec, Jérémy Toulalan se mure dans le silence. Si des rumeurs l’ont rapidement envoyé du côté d’Angers et même de Lorient, l’ancien Monégasque a refusé une offre du Deportivo La Corogne. Selon Telefoot, Toulalan ne souhaite pas rechausser immédiatement les crampons et se serait donné six mois pour décider de quoi sera faite sa carrière.

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *