Connect with us

Didier Drogba s’était prononcé sur la crise qui mine actuellement la Fédération ivoirienne de football le 9 décembre dernier.  L’ancien capitaine des Éléphants de Côte d’Ivoire est revenu sur cette affaire ce mercredi 31 janvier.

Au lendemain de l’élimination de la Côte d’Ivoire lors des phases de qualification pour la coupe du monde 2018, une crise au sein de la Fédération ivoirienne de football (FIF), entre l’instance et les clubs, à vu le jour. La Fifa, instance mondiale du football tente de trouver une solution à cette crise.


Les états généraux du football ivoirien

Ainsi, Didier Drogba estime que les conditions sont réunies pour repositionner le football ivoirien. « Effectivement, ne pas se qualifier pour la Coupe du monde 2018 marque un coup d’arrêt pour notre football. C’est dommage. Mais je pense aussi que c’est le moment idéal pour revoir, repenser le football ivoirien. La stratégie qui avait été mise en place il y a 15, 20 ans et qui a payé avec l’éclosion de joueurs comme Yaya Touré, Salomon Kalou, Kolo Touré, Didier Zokora et tant d’autres, arrive à terme et on n’a pas anticipé ce qui va se passer les prochaines années », a-t-il lâché, avant de proposer les états généraux du football ivoirien.

Tout comme son ancien capitaine, Bonaventure Kalou a également proposé dans une interview, que se tiennent des états généraux du football afin de déceler le mal qui ronge la fédération et y apporter des remèdes.

Pour Didier Drogba, il ne faut surtout pas perdre de temps. « Il y a une Can qui avance à grands pas, en 2019 et surtout la Côte d’Ivoire organise la Can en 2021. Donc, il faut revoir toute la stratégie du football ivoirien et tous les acteurs doivent être impliqués », a espéré l’ancien attaquant de Chelsea.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les + lus aujourd'hui