Connect with us

L’ancien capitaine des Éléphants s’est encore prononcé sur la crise entre la fédération et certains clubs.

Didier Drogba: “ C’est le moment idéal pour repenser le football ivoirien ”

La crise née au lendemain de la non qualification de la Côte d’Ivoire pour la Coupe du monde 2018 interpelle tous les Ivoiriens. Après s’être prononcé longuement, lors d’une interview accordée à la radio internationale française, le 9 décembre dernier, en Mauritanie, didier drogba est revenu à la charge mercredi.

Au moment où la Fifa, instance mondiale du ballon rond et le ministère des sports ivoi- rien proposent leur médiation, Didier Drogba estime que toutes les conditions sont réunies pour repositionner le football ivoirien. « Effectivement, ne pas se qualifier pour la Coupe du monde 2018 marque un coup d’arrêt pour notre football. C’est dommage. Mais je pense aussi que c’est le moment idéal pour revoir, repenser le football ivoirien. La stratégie qui avait été mise en place il y a 15, 20 ans et qui a payé avec l’éclosion de joueurs comme Yaya Touré, Salomon Kalou, Kolo Touré, Didier Zokora et tant d’autres, arrive à terme et on n’a pas anticipé ce qui va se passer les prochaines années ».

Pour le premier ivoirien élu joueur africain de l’année par la Confédération africaine de football (Caf), en 2007, il y a du travail à faire et cela devrait passer par une grande réflexion sur le football. Une idée géniale qui rejoint celle d’Augustin Sidy Diallo qui, en lieu et place d’une assemblée générale extraordinaire, avec un ordre du jour litigieux, propose les états généraux du football ivoirien.

 

Un autre ancien footballeur, Bonaventure Kalou, avait émis la même idée dans une interview où il demandait que se tiennent des états généraux du football pour diagnostiquer le mal et chercher à y apporter les remèdes idoines. Un grand forum avec des thèmes bien définis, avec la participation de tous les acteurs. Loin de l’assemblée générale extraordinaire clamée par un certain nombre de clubs dissidents.

 

La proposition de la Fédération ivoirienne (Fif) qui est également celle des deux anciens cadres de la sélection nationale semble la mieux indiquée en pareille circonstance. En ce sens que l’assemblée générale extraordinaire hors du cadre habituel, avec uniquement des membres actifs, tournera vite en un vrai règlement de comptes. Tout ceci au détriment de la préoccupation urgente, l’essentiel, à savoir comment faire rebondir le football ivoirien.

 

En tout cas, pour Didier Drogba, l’heure presse. « Il y a une Can qui avance à grands pas, en 2019 et surtout la Côte d’Ivoire organise la Can en 2021. Donc, il faut revoir toute la stratégie du football ivoirien et tous les acteurs doivent être impliqués », a conclu la star.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les + lus aujourd'hui