Connect with us

Dans un entretien accordé au Canal Football Club, Emmanuel Eboué revient sur sa longue descente aux enfers, en évoquant son risque d’expulsion ainsi que sa honte, et affirme vouloir reprendre le football même « si c’est pour jouer à Bagdad ou au Pakistan« .

Après son divorce, l’Ivoirien a absolument tout perdu d’un point de vue financier et familial. « Au moment de mon divorce, je me suis rendu compte qu’il n’y avait plus rien à la banque. Je n’y croyais pas. Je n’ai pas pensé une fois que la personne avec qui tu vis, tu as fait des enfants… On voit ça dans des films. Et je ne pouvais pas penser qu’un jour ça allait m’arriver. j’ai été naïf. »

Désormais esseulé dans sa vie, l’ancien arrière droit finaliste de la Ligue des Champions avec Arsenal il y a 11 ans est profondément malheureux. « Je n’ai personne auprès de moi. Je me sens abandonné. J’étais bien avec mes enfants, ma famille, et aujourd’hui je me retrouve tout seul. Le football est ingrat. Ce n’est plus le talent, c’est l’argent, le business. Ça fait mal. Je ne mets pas la télévision chez moi parce que quand je regarde, je vois mes amis jouer, je suis content pour eux mais au fond de moi je pleure. »

Il y a quelques semaines de cela, l’ex-joueur de Galatasaray tirait la sonnette d’alarme et assurait avoir pensé au suicide.

Directeur de Publication à Afrique Sports

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les + lus aujourd'hui