Danny Murphy: “Leur secret, c’est de la triche”

Mohamed Salah et Sadio Mané ont claqué 37 des 59 buts inscrits par Liverpool, cette Saison, en Premier League. Cette performance de ces deux attaquants excite les observateurs, qui tentent tant bien que mal de déceler le secret de leur complémentarité. L’ancienne star des Reds, Danny Murphy, s’est aussi prêté à cet exercice.

Donner leur avis sur la performance de leurs cadets est devenu un exercice facile pour les anciennes stars de Liverpool. Jimmy Carragher, souvent très critique et Steven Gérard moins acerbe, ont eu, auparavant, des avis tranchés sur la complémentarité de Sadio Mané et Mohamed Salah. Ils sont unanimes sur le potentiel et l’apport dans l’animation offensive de ces deux attaquants, mais jamais ils n’ont poussé l’analyse sur leur gestion tactique.

C’est sur cet aspect que Danny Murphy, ancienne vedette du club, a été interpellé, la veille de la confrontation avec les Spurs de Tottenham. Les performances individuelles de ces deux Africains ne surprennent pas l’ancien milieu de terrain. Il croit connaître le secret du succès de la paire. «Ce que font Salah et Mane, je les ai regardés plusieurs fois, cette saison. Ils sont en partie brillants, quand ils attaquent, parce qu’ils trichent un peu», a-t-il déclaré à The Sports.

Dans son argumentaire, il décortique : «ils ne suivent pas très souvent l’arrière et quand Liverpool sort, ils s’éloignent avec rythme». Et d’ajouter : «ces deux-là, ils jouent particulièrement avec leur rythme».

En réalité, Sadio Mané et Mohamed Salah ne sont pas très souvent associés au front de l’attaque des Reds, cette Saison en Premier League. Mais les quelques rares fois qu’ils sont mis ensemble, Salah et Mané ont causé des misères aux défenseurs et démontré, par ailleurs, leur complémentarité indéniable.

Toutefois, en l’absence du Sénégalais, l’Egyptien fait, tout seul, le boulot, à l’image du doublé inscrit face à Tottenham (2-2). Le meneur de jeu des «Lions» avait cédé sa place à Alex Oxlade-Chamberlain.(65’), mais le Pharaon est resté intraitable.

Tout de même, ces deux Africains sont comptables des stats stratosphériques de Liverpool. Ils ont inscrit 37 des 59 buts du club, cette Saison. Mohamed Salah a planté 28 buts, toutes compétitions confondues, tandis que Sadio Mané a secoué les filets à 9 reprises.

actusen

Laisser un commentaire
Carinos CHANHOUN
Directeur de Publication à Afrique Sports

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *