Un après-Neymar totalement réussi, alors que le joueur sensé assurer la transition, Ousmane Dembélé n’a que trop peu joué, la faute à de blessures récurrentes. Le Barça a certes perdu une star, presque un produit commercial, mais a retrouvé son identité. Une équipe dominatrice, portée par un homme Lionel Messi, et qui déteste la défaite.