Connect with us

Ce mercredi, le Paris Saint-Germain a été battu (3-1) sur la pelouse du Real Madrid en huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Si les hommes d’Unai Emery ont réussi à ouvrir le score par l’intermédiaire d’Adrien Rabiot, les Madrilènes sont parvenus à égaliser grâce à Cristiano Ronaldo, qui a transformé un penalty obtenu par Toni Kroos juste avant la mi-temps.

Si les observateurs peuvent difficilement remettre en cause la décision de l’arbitre, la faute de Giovani Lo Celso étant avérée, Monsieur Gianluca Rocchi aurait pu faire retirer le penalty, puisque le ballon a légèrement bougé suite à l’appui de Cristiano Ronaldo. Or, le règlement est formel : si la sphère change de trajectoire avant la frappe, que ce soit à cause du vent, d’une motte ou d’une autre raison, le tireur doit le replacer sur le point de penalty.

 

Interrogé sur le sujet en marge de la rencontre, Rio Ferdinand a livré une drôle d’anecdote : « Cristiano avait l’habitude de s’amuser avec ça et de le faire à l’entraînement à Manchester. Mais de là à le faire en match… Je ne dis pas que c’était son but mais il le faisait déjà. Je le jure, c’est fou mais il le faisait », a-t-il déclaré au micro de BT Sport.

Graham Poll, ancien arbitre anglais, a confirmé que ce penalty aurait dû être retiré : « Les ralentis des télévisions montrent que le ballon a bougé juste avant que Ronaldo ne frappe le penalty de l’égalisation. Vous ne pouvez pas blâmer les arbitres d’avoir raté ça puisque c’est quasiment impossible à voir en temps réel. Avec l’aide des ralentis, on peut voir que le ballon monte au moment où Ronaldo plante son pied gauche avant de le frapper avec le droit. Le ballon doit rester immobile quand un penalty est tiré donc, si l’arbitre l’avait vu, le penalty de Ronaldo aurait dû être retiré », a-t-il expliqué pour le Daily Mail.

 source: ohmygoal.co

Directeur de Publication à Afrique Sports

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les + lus aujourd'hui