Connect with us

Chelsea et le FC Barcelone se sont affrontés à douze reprises en Ligue des Champions depuis leur première confrontation lors de l’édition 1999/2000. Hormis le fait que Blues et Blaugranas se soient souvent croisés en Coupe d’Europe, plusieurs moments mémorables ont fait de cette opposition l’un des grands classiques de la C1.

Alors que les deux équipes s’affrontent une nouvelle fois ce soir, voici les 6 raisons qui prouvent que Chelsea-FC Barcelone est l’une des meilleures affiches de l’histoire de la Champion’s League.

6. 1999/2000 : une première confrontation spectaculaire !

La première opposition entre les deux clubs a lieu en quart de finale de la Ligue des Champions 1999/2000. Vainqueurs 3-1 à l’aller à Stamford Bridge, les Blues de Deschamps, Leboeuf, et Dessailly se font renverser au match retour (5-1). Sous l’impulsion de Figo, Rivaldo, et Kluivert, le Barça arrache sa qualification lors de la prolongation.

5. 2004/2005 : Le pointu de Ronaldinho !

Nous sommes à Stamford Bridge, lors du match retour des huitièmes de finale. A la 38e minute, Ronaldinho fixe Ricardo Carvalho, fait mine de frapper et décoche finalement un pointu qui va se loger dans le petit filet d’un Petr Cech impuissant. Avec ce but, le Brésilien réduit le score à 3-2 et pense offrir la qualification à son équipe (victoire 2-1 à l’aller au Camp Nou), mais John Terry scellera le sort de cette rencontre d’une tête rageuse en seconde mi-temps (4-2). Malgré l’élimination, ce geste de Ronnie est gravé à jamais dans l’histoire de la C1.

4. 2006/2007 : Le lob exceptionnel de Franck Lampard !

Lors de cette édition, Anglais et Catalans se retrouvent dans le même groupe lors du premier tour. Ce match retour au Camp Nou est important puisqu’il doit décider qui de Chelsea ou Barcelone terminera premier de la poule. À la 52e minute, alors que le Barça mène 1-0, Franck Lampard décoche un lob magnifique dans un angle impossible et trompe Victor Valdes. Deux ans et demi après Ronaldinho, c’est au tour de la légende de Chelsea d’inscrire un but d’anthologie. Par la suite, Barcelone rependra l’avantage mais Drogba offrira définitivement la première place aux Blues au bout du temps additionnel (2-2).

3. 2008/2009 : Le but de la qualification d’Iniesta à la dernière minute !

À la 90e minute du match retour de cette demi-finale, Chelsea mène 1-0 et est provisoirement qualifié. Les hommes de Guus Hiddink quadrillent parfaitement le terrain et ne laissent aucun espace aux Catalans. Pourtant, alors qu’il ne reste que quelques secondes à jouer, Messi parvient à décaler Andres Iniesta, qui envoie une sublime frappe de l’extérieur du pied dans la lucarne de Petr Cech. Pep Guardiola et son banc explosent de joie puisque ce but envoie le FC Barcelone en finale.

2. 2008/2009 : Drogba pète un plomb contre l’arbitrage !

Cette qualification en finale du FC Barcelone a fait beaucoup parler cette année-là. En effet, Tom Henning Ovrebo, l’arbitre de la rencontre, s’était rendu coupable de plusieurs fautes arbitrales à l’encontre des joueurs de Chelsea. Alors que plusieurs fautes flagrantes des Barcelonais auraient méritées d’être sanctionnées d’un pénalty, l’arbitre norvégien n’avait pas bronché. Ce qui avait alors mis hors de lui Didier Drogba.  À l’issue du match, l’ivoirien s’en prend verbalement à M.Ovrebo puis se dirige vers la caméra et lâche alors une phrase polémique qui restera célèbre : « It’s a disgrace, It’s a fu**ing disgrace ! ». Cette rencontre est certainement le match référence des Anti-Barça.

1. 2011/2012 : Messi maudit face aux Blues !

Il s’agit de la dernière fois où Blues et Blaugranas se sont affrontés. Vainqueurs 1-0 lors de la demi-finale aller à Londres, les joueurs de Chelsea débarquent à Barcelone avec la volonté de tenir ce petit avantage dans l’enfer du Camp Nou. Alors qu’ils mènent 2-1 à la mi-temps, les hommes de Guardiola n’ont plus qu’un but à inscrire pour se qualifier. Lorsque Lionel Messi s’élance pour tirer un pénalty en début de seconde période, tout le monde s’attend à ce que La Pulga envoie le Barça en finale. Pourtant, le destin était du côté des Blues lors de cette C1 2012. Décidément maudit face aux Blues, Messi tire sur la barre et ne débloque toujours pas son compteur face à Chelsea. Les Anglais reprennent alors espoir, égalisent grâce à Torres en toute fin de rencontre, et se qualifient pour la finale.

La fin de la malédiction contre Chelsea va-t-elle prendre fin ce soir pour Lionel Messi ?

Rendez-vous à 20h45 à Stamford Bridge.

90min

Directeur de Publication à Afrique Sports

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les + lus aujourd'hui