Connect with us

Véritable buteur à Dortmund, Pierre-Emerick Aubameyang peine à retrouver son meilleur niveau depuis son arrivée à Arsenal cet hiver. Même si le gabonais a déjà débloqué son compteur de but, il peine à exister face aux gros de la Premier League.

 

 

Face à Tottenham, Kane a pris le dessus en inscrivant le seul but de la confrontation sans une réplique de la panthère. Ce dimanche contre Manchester City en  finale de la Carabao Cup, Arsenal a encore perdu avec un Aubameyang muet.

Et pourtant, Arsène Wenger a joué la carte de la prudence en alignant un 5-4-1 défensif pour empêcher les Skyblues de passer par les ailes (La compo d’Arsenal: Ospina – Bellerin, Chambers, Mustafi, Koscielny (cap.), Monreal – Ramsey, Xhaka – Wilshere, Özil – Aubameyang). Cela n’a pas empêché Manchester City de faire son jeu.

En revanche, les hommes de Pep Guardiola ont déroulé et ont remporté le sacre pour la cinquième fois de  l’histoire,  la League Cup. Les Citizens ont corrigé Arsenal (3-0) avec des buts signés Agüero (19e), Kompany (58e) et David Silva (65e). Largement au-dessus, les Skyblues n’ont pas eu à forcer leur talent pour offrir à Pep Guardiola son premier titre depuis son arrivée en Angleterre.

Directeur de Publication à Afrique Sports

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les + lus aujourd'hui