Mohamed Salah porte Liverpool contre Watford avec un quadruplé

Mohamed Salah a inscrit quatre buts lors de la victoire de Liverpool (5-0) face à Watford samedi en Premier League. Les Reds montent provisoirement sur le podium.

Le match : 5-0

Certes, ce n’était pas forcément un très grand Liverpool sur le plan collectif. D’ailleurs, l’entraîneur des Reds, Jürgen Klopp, a parfois manifesté son mécontentement quant au jeu déployé par les siens, depuis son banc. Mais face à une équipe de Watford (onzième) assez inoffensive, puisque seulement (un peu) menaçante par une tête cadrée de Richarlison (36e) et un coup franc sur le haut de la barre de Pereyra (52e), le LFC n’avait qu’à s’en remettre à Mohamed Salah, littéralement «on fire».

Servi par Sané, la star égyptienne a d’abord ridiculisé Britos – tombé à la renverse comme Boateng devant Messi lors de FC Barcelone – Bayern Munich (3-0) en demi-finale aller de la C 1, le 6 mai 2015 – grâce à un crochet du gauche puis avant de marquer du pied droit (4e). Puis après un caviar pour Firmino qui a buté sur Kamezis (39e), Salah le gaucher a encore marqué du droit, sur un centre de Robertson (43e). Puis il a encore enrhumé Britos à droite pour servir Firmino auteur d’une « Madjer » chanceuse mais victorieuse (49e).

Enfin, c’est avec son pied de prédilection, le gauche, que Salah, a ajouté deux nouveaux buts, d’abord au terme d’un étourdissant slalom (77e), puis enfin en force, après un tir d’Ings relâché par Kamezis (85e). L’éblouissant Égyptien a bien mérité de quitter la pelouse le ballon sous le bras.

 

Le joueur : Salah, pharaonique

Désormais seul meilleur buteur de la Premier League avec 28 réalisations –soit quatre de plus qu’Harry Kane, l’attaquant de Tottenham touché à la cheville droite, indisponible pour encore au moins deux semaines– Mohamed Salah (25 ans) a réussi une incroyable démonstration. L’intenable attaquant égyptien, qui totalise 36 buts en 41 matches toute compétitions confondues -ce qui en fait déjà le plus prolifique joueur de l’histoire des Reds pour une première saison, devant Fernando Torres (33, en 2007-2008)- a ajouté à son premier quadruplé (4e, 43e, 77e, 85e), sa neuvième passe décisive de la saison en championnat, pour Firmino (49e). Carrément impressionnant.

0Le nombre de défaites à domicile de Liverpool cette saison en Premier League, en seize matches (dix succès, six nuls). Seul le leader, Manchester City, reste aussi invaincu chez lui en championnat. Toutes compétitions confondues, en 23 rencontres, les Reds ne se sont inclinés à Anfield qu’une fois : en seizièmes de finale de la Cup, contre West Bromwich (2-3, le 27 janvier).
L’Equipe
Laisser un commentaire
Carinos CHANHOUN
Directeur de Publication à Afrique Sports

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *