Connect with us

De l’amour à la haine, on dit qu’il n’y a qu’un pas. Cet adage pourrait s’appliquer entre Sadio Mané et les supporters sénégalais basés au Maroc. Massés devant l’hôtel des «Lions» après le match nul face à l’Ouzbékistan, ils ont fustigé le comportement de l’attaquant de Liverpool qu’ils jugent «hautain».

Pour expliquer leur colère, ils lui reprochent de ne pas s’être arrêté quelques minutes pour prendre des photos avec eux au moment de rejoindre le Palace d’Anfan (nom de l’hôtel). «Nous avons délaissé notre travail et nos activés pour venir suivre le match et ils nous traitent comme de la merde», regrette l’un d’eux, noir de colère.

«Keita Baldé est blessé mais cela ne lui a pas empêché de venir nous saluer et répondre à nos demandes de prendre des photos avec lui», fulmine un autre supporter d’environ 27 ans, drapeau à la main, au moment de quitter les lieux, accompagné d’une bande de copains venus assister à la rencontre amicale disputée vendredi après-midi au Complexe Mohamed V de Casablanca et soldée par un nul (1-1) entre les «Lions» et les «Loups Blancs».

Coïncidence ou conséquence de la furie des supporters, l’attaquant de l’Equipe nationale n’est pas descendu dans le hall de l’hôtel après le dîner, contrairement à beaucoup d’autres joueurs qui recevaient de la visite et prenaient des photos.

    

source

Directeur de Publication à Afrique Sports

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les + lus aujourd'hui