Emmanuel Adebayor : “Pourquoi j’ai cessé de parler à ma mère et à mes frères et sœurs “

 

L’ancien attaquant d’Arsenal de Manchester City et du Real Madrid, Emmanuel Adebayor, a une fois encore parlé de la faille entre lui et les membres de sa famille.

Le Capitaine du Togo a récemment dévoilé quelques-uns de ses problèmes personnels avec sa famille qui ont, à un moment donné, affecté sa carrière de joueur. Adebayor avait en 2015 accusé les membres de sa famille, y compris sa mère et sa sœur de sorcellerie.

L’ancien attaquant de Crystal Palace s’est également rendu sur Facebook pour offrir une série d’informations sur sa vie de famille, où il déplorait l’attitude ingrate de ces derniers, qu’il prétendait vouloir abattre. Aujourd’hui joueur d”Istanbul Basaksehir en Turquie, Adebayor a accordé un entretien exclusif à la BBC sur la controverse, où il a estimé qu’il a pris la bonne décision de rendre public ses problèmes personnels.

Dans l’interview, la star du football qui a rejoint le Real Madrid en 2011 pense qu’il aurait pu sceller un contrat permanent avec le géant espagnol mais il a appris que son défunt frère a envoyé une lettre au club, les exhortant à ne pas lever l’option d’achat pour qu’il reparte à Manchester City.

Adebayor a dit qu’il ne parle plus à sa famille, parce qu’ils ne se sont jamais souciés de lui, sauf pour son argent.

“Ma mère m’a donné la chance d’être là où je suis aujourd’hui. Je ne manquerai jamais de respect envers ma mère. Je la respecte parce qu’elle est ma mère, parce qu’elle est là pour moi dans un moment difficile. Mais aujourd’hui, je suis Adebayor, je dois aussi m’occuper d’autres choses. Je ne sais pas, je ne parle plus à ma famille mais je parle à mes amis. Donc, chaque fois qu’ils veulent me parler, je suis disponible pour parler à tout le monde parce que je suis un bon croyant. Vous savez, nous avons fait des choses, nous avons vu des choses et nous avons traversé des choses. Le problème n’est pas seulement le mien, car pour moi, ils ne m’aident pas à faire mon travail correctement. Ils ne t’appelleront jamais pour savoir si tu vas bien. Vous jouez à un jeu et vous vous blessez deux fois et ils ne vous appelleront jamais pour voir si vous allez bien. Chaque fois qu’ils vous appellent c’est pour demander quelque chose. Occupe-toi de moi, laisse-moi prendre soin de toi. Ne vous préoccupez pas seulement de ma finance. “

Laisser un commentaire
Carinos CHANHOUN
Directeur de Publication à Afrique Sports

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *