Bundesliga : le Bayern Munich sacré champion d’Allemagne

Facile vainqueur d’Augsbourg (4-1), le Bayern Munich a donc officiellement fêté son titre de champion de Bundesliga, après une saison pourtant mouvementée.

La suprématie du Bayern Munich se poursuit Outre-Rhin. Pour la sixième année consécutive, le club bavarois soulève le Meisterschale, le 28ème titre de son histoire. Grâce à sa victoire face au FC Augsburg (4-1, buts de Tolisso, James, Robben et Wagner), les hommes de Jupp Heynckes ne peuvent mathématiquement plus être rattrapés par leur dauphin, Schalke 04. Comme souvent ces dernières années, le Bayern Munich a survolé les débats en Allemagne, à l’image des 17 points d’avances qui séparent le champion d’Allemagne et son dauphin. Pourtant, le début de saison du champion en titre ne présageait pas une nouvelle balade de santé cette année.

A la 6ème journée, le Bayern Munich pointait à la troisième place de Bundesliga à trois points de son éternel rival, le Borussia Dortmund. Empêtré dans une spirale négative, le discours de Carlo Ancelotti ne semblait plus passer auprès des cadres du club bavarois. La défaite cuisante en Ligue des Champions face au Paris Saint-Germain (3-0) le 27 septembre signait la fin de l’aventure du tacticien italien, limogé par la suite. Le 1er octobre, Willy Sagnol, ancien défenseur du club reconverti entraîneur, assurait l’intérim le temps d’une rencontre face au Herta Berlin (2-2). Sans solution, les dirigeants bavarois décidaient d’appeler le tacticien allemand Jupp Heynckes à la rescousse pour redresser la barre du navire bavarois.

Le retour gagnant de Jupp Heynckes

Parti à la retraite après un triplé Championnat-Coupe-Ligue des Champions en 2013 , Jupp Heynckes avait la lourde de tâche de remettre son club de cœur sur les bons rails. Un retour qui pouvait soulever de nombreuses interrogations au vu de son inactivité durant plusieurs années, mais les doutes se sont rapidement évaporés. Ce dernier remettait de l’ordre dans la maison munichoise, tant d’un point de vue sportif qu’extra-sportif. Effet immédiat pour un Bayern Munich totalement métamorphosé sous la houlette de Heynckes.

C’est simple, depuis que l’entraîneur de 72 ans a repris les rênes de la formation bavaroise, ces derniers n’ont connu que deux défaites toutes compétitions confondues. C’était face au Borussia Mönchengladbach (2-1), le 25 novembre dernier puis contre le RB Leipzig (2-1) le 18 mars. Malgré un début de saison délicat, le Bayern Munich sera bel et bien présent au finish. La possibilité de réaliser un nouveau triplé historique sera également toujours d’actualité. Ils tenteront de soulever une nouvelle coupe d’Allemagne, mais devront passer l’obstacle du Bayern Leverkusen en demi-finale. Sur la scène européenne, les espoirs de titre sont toujours intacts, puisqu’ils sont en ballottage favorable sur le papier face au Séville FC en quart de finale de la Ligue des Champions. Autant dire que l’obtention de ce titre de champion d’Allemagne aussi tôt dans la saison va permettre aux hommes de Jupp Heynckes d’aborder la dernière ligne droite avec plus de sérénité. FM

Laisser un commentaire
Carinos CHANHOUN
Directeur de Publication à Afrique Sports

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *