Connect with us

Mondial 2018

Des soupçons de dopage au sein de l’équipe russe

Published

on

Tiens donc !

Le Telegraph a révélé ce jeudi soir que la FIFA a posé un refus net à toute publication du nombre de contrôles antidopage concernant l’équipe russe depuis le début du mondial. Travis Tygart, patron de l’agence américaine antidopage (AMA) souhaitait initialement que la Fédération communique à ce sujet, ce à quoi elle lui a répondu : « Quand il s’agit de tests pendant la compétition, comprenez que nous ne pouvons pas commenter. » Le même Tygart a expliqué au quotidien britannique que « des performances extraordinaires demandent des tests additionnels » . Il estime qu’il faudrait être « naïf » de ne pas croire que la Russie puisse violer les règles antidopage sur ce Mondial, après avoir sciemment orchestré le système de dopage d’État des JO de Sotchi. Le patron de l’AMA plaide par ailleurs pour un système qui puisse « protéger les joueurs » .

Les inquiétudes vont bon train à l’heure où la formation de Stanislav Cherchesov s’est lancée dans un départ canon, laminant les Saoudiens (5-0), puis terrassant les Égyptiens (3-1). Le ticket pour ces huitièmes de finale pose des questions, tout d’abord celle de la performance collective, de haute gamme et loin des pauvres standards de jeu affichés ces derniers mois. Les données de distance parcourue et de vitesse collectées auprès des joueurs de la Sbornaya ne sont en effet pas passés inaperçus.

La Russie comme on l’aime.

Sofoot

Directeur de Publication à Afrique Sports

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui