Connect with us

Mondial 2018

Mondial 2018: Sénégal: Alassane Ndour critique la gestion des coups de pied arrêtés

Published

on

L’ancien milieu de terrain international, Alassane Ndour a jugé « inadmissible » la manière dont l’équipe nationale gère les coups de pieds arrêtés durant cette coupe du monde 2018.

’’Je ne comprends pas qu’on puisse avoir autant de qualités sur le plan athlétique et ne pas profiter des nombreux coups francs et corners que l’équipe s’offre pendant ce tournoi », a dit l’ancien milieu de terrain ou arrière gauche.

’’Contre le Japon, je me demandais pourquoi Mbaye Niang qui aurait pu apporter un plus avec sa puissance athlétique, se colle aux corners », a cité en exemple l’ancien joueur de l’AS Saint-Etienne (France).

’’Nous avons vendangé tous les coups de pieds arrêtés alors qu’avec un peu plus d’application, on aurait pu en tirer un meilleur profit », a estimé Ndour actuellement en Russie.

En 2002, le Sénégal a bien tirer profit de ce genre d’exercices avec à la manoeuvre Khalilou Fadiga qui excellait dans cet exercice.

Ndour se dit ’’sidéré quand Sadio (Mané) et Pape Alioune (Ndiaye) ont tenté de combiner à terre alors que nos deux défenseurs centraux (Salif Sané et Kalidou Koulibaly) attendaient dans l’axe du but japonais’’.

Selon lui, les coups de pieds peuvent être ’’une belle arme’’ pour les Lions contre la Colombie, ce jeudi pour leur dernier match de poule.

Avec quatre points au compteur, le Sénégal obtiendra sa qualification au second tour avec un résultat positif contre la Colombie, ce jeudi pour la dernière journée du premier tour.

L’autre match du groupe opposera la Pologne déjà éliminée avec deux défaites au compteur au Japon (quatre points).

 

source: APS

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui