Connect with us

Mondial 2018

CDM2018 – Colombie vs Sénégal : le jour de la vérité !

Published

on

Le sélectionneur sénégalais Aliou Cissé et son homologue colombien José Pekerman n’auront sans doute pas besoin de chercher l’inspiration très loin pour motiver leurs joueurs : l’enjeu parle de lui-même. Sénégalais et Colombiens le savent, au terme de la rencontre, l’une des deux équipes validera son billet pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde de Russie 2018. Un seul point suffit aux « Lions de la Téranga » pour passer au tour suivant. Quant aux Los Cafeteros, seule une victoire leur permettent de prolonger leur séjour en Russie.

Lé Sénégal s’apprête à vivre dans quelques heures, un « remake » de 2002 contre la Colombie, cet après-midi (14h00). Cette coupe du monde de 2002, les « Lions » du Sénégal se retrouvaient dans des circonstances pareilles.

Après avoir battu les Bleus, champions d’Europe et du monde à l’époque (1-0), les hommes du défunt Bruno Metsu avaient ensuite concédé un match nul face aux Danois (1-1). Et devaient impérativement décrocher le un point face aux Uruguayens qui devaient les permettre de se qualifier aux huitièmes.

D’emblée, ce match dépassait autant les joueurs du Sénégal que les supporters.  Puisque le Sénégal avait dominé l’Uruguay en première période par 3-0 grâce à un but de Fadiga et un doublé de Pape Bouba Diop. Avant que la Celeste revient des vestiaires et remettre les pendules à l’heure (3-3). Un match fou ! Mais qui a failli être cauchemardesque pour les « Lions » du Sénégal. On se rappelle du ballon sauvé in extremis par Lamine Diatta qui avait permis aux Sénégalais de connaitre pour la première fois les ferveurs d’une huitième de finale de son histoire.

Cette fois-ci, ce n’est pas l’Uruguay mais la Colombie…

Le Sénégal n’a disputé jusque là qu’un seul match de Coupe du Monde face à un représentant de la CONMEBOL contre l’Uruguay au premier tour de Corée/Japon 2002, qui s’était achevé sur un score de parité (3:3). L’actuel sélectionneur Aliou Cissé avait disputé la rencontre, au terme de laquelle les Africains avaient validé leur billet pour les huitièmes de finale.

Cet après-midi, les « Lions » vont revivre cette même situation face à un autre adversaire de la CONMEBOL, la Colombie. Et les Sénégalais n’auront besoin que d’un point comme contre l’Uruguay en 2002 pour accéder aux huitièmes de finale.

ANNONCES

Accueil » Actualités » Football » Russie 2018» Sénégal » Sports » CDM2018 – Colombie vs Sénégal : le jour…

CDM2018 – Colombie vs Sénégal : le jour de la vérité !

Le sélectionneur sénégalais Aliou Cissé et son homologue colombien José Pekerman n’auront sans doute pas besoin de chercher l’inspiration très loin pour motiver leurs joueurs : l’enjeu parle de lui-même. Sénégalais et Colombiens le savent, au terme de la rencontre, l’une des deux équipes validera son billet pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde de Russie 2018. Un seul point suffit aux « Lions de la Téranga » pour passer au tour suivant. Quant aux Los Cafeteros, seule une victoire leur permettent de prolonger leur séjour en Russie.

Lé Sénégal s’apprête à vivre dans quelques heures, un « remake » de 2002 contre la Colombie, cet après-midi (14h00). Cette coupe du monde de 2002, les « Lions » du Sénégal se retrouvaient dans des circonstances pareilles.

Après avoir battu les Bleus, champions d’Europe et du monde à l’époque (1-0), les hommes du défunt Bruno Metsu avaient ensuite concédé un match nul face aux Danois (1-1). Et devaient impérativement décrocher le un point face aux Uruguayens qui devaient les permettre de se qualifier aux huitièmes.

D’emblée, ce match dépassait autant les joueurs du Sénégal que les supporters.  Puisque le Sénégal avait dominé l’Uruguay en première période par 3-0 grâce à un but de Fadiga et un doublé de Pape Bouba Diop. Avant que la Celeste revient des vestiaires et remettre les pendules à l’heure (3-3). Un match fou ! Mais qui a failli être cauchemardesque pour les « Lions » du Sénégal. On se rappelle du ballon sauvé in extremis par Lamine Diatta qui avait permis aux Sénégalais de connaitre pour la première fois les ferveurs d’une huitième de finale de son histoire.

Cette fois-ci, ce n’est pas l’Uruguay mais la Colombie…

Le Sénégal n’a disputé jusque là qu’un seul match de Coupe du Monde face à un représentant de la CONMEBOL contre l’Uruguay au premier tour de Corée/Japon 2002, qui s’était achevé sur un score de parité (3:3). L’actuel sélectionneur Aliou Cissé avait disputé la rencontre, au terme de laquelle les Africains avaient validé leur billet pour les huitièmes de finale.

Cet après-midi, les « Lions » vont revivre cette même situation face à un autre adversaire de la CONMEBOL, la Colombie. Et les Sénégalais n’auront besoin que d’un point comme contre l’Uruguay en 2002 pour accéder aux huitièmes de finale.

La Colombie, elle, se retrouve dans l’obligation de prendre le jeu à son compte dès le coup d’envoi. Les Cafeteros vont devoir imposer leur pressing et bien faire tourner le ballon s’ils veulent dicter le rythme de la partie. Carlos Sanchez pourrait faire son retour dans le onze de départ. Devant lui, le trio Cuadrado-Quintero-Rodriguez sera probablement reconduit, avec pour mission d’exploiter de possibles ouvertures dans la défense sénégalaise.

Ce match s’annonce comme une mini-finale pour les Lions de la Teranga, qui ont montré des lacunes défensives inquiétantes face au Japon (2:2). Il leur faudra résoudre ces problèmes s’ils veulent prendre le meilleur sur Falcao et ses coéquipiers. Le Sénégal devrait miser sur ses contres pour faire la différence, dans une configuration proche de celle observée contre la Pologne, s’ils veulent réussir le «remake » de 2002 face aux Uruguayens.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui