Connect with us

Mondial 2018

Neymar, un cinéma qui irrite

Published

on

Le comportement de Neymar au Mondial continue à agacer, et notamment chez les Mexicains, adversaires du Brésil lundi en huitièmes de finale.

Après plus de trois mois sans jouer, Neymar, opéré du pied droit début mars, n’est pas encore complètement rentré dans sa Coupe du monde. Particulièrement agacé, et agaçant, lors des débuts de la Seleçao dans ce Mondial russe face à la Suisse (1-1), il a ensuite été l’auteur du deuxième but des siens contre le Costa Rica (2-0), lors d’un match qu’il a terminé en larmes, avant de réussir sa meilleure prestation face à la Serbie (2-0).

Mais l’attaquant du PSG est toujours loin de son meilleur niveau, et son comportement continue à irriter avant le huitième de finale entre les quintuples champions du monde et le Mexique, lundi prochain (16h heure française) à Samara. Et plus que sa propension à ne pas lâcher le ballon, ce sont surtout ses simulations, et sa manière d’en rajouter systématiquement, qui énervent, notamment ses futurs adversaires.

« On connaît tous Neymar, mais ce n’est pas à moi, ou à mon équipe, de le juger mais aux arbitres et à la Fifa, a ainsi déclaré Andres Guardado, le polyvalent gaucher du Betis, rapporte Sport.es. Maintenant qu’il y a la VAR, ils doivent analyser son style et savoir comment le gérer. On sait qu’il aime exagérer les fautes et beaucoup se jeter au sol. Mais c’est son style de jeu, et la personne qui doit arrêter ça est l’arbitre, pas nous. » Même si on imagine que les joueurs d’El Tri ne vont pas le laisser faire le show…

sports.fr

Directeur de Publication à Afrique Sports

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui