Connect with us

Foot Africain

Hervé Renard: mes conditions pour rester avec les Lions de l’Atlas

Published

on

“J’y suis, j’y reste!”, a décidé Hervé Renard, sélectionneur national. Mais le coach français pose ses conditions.
Elles sont au nombre de trois d’après le quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

Primo, Hervé Renard souhaite que Nasser Larguet garde son poste de directeur technique national. Ceci, sachant que le contrat liant l’actuel DTN à la Fédération royale marocaine de football (FRMF) expire ce samedi 30 juin. Secundo, la latitude de pouvoir procéder à de grands changements concernant l’entourage de la sélection nationale, tant au niveau des adjoints du sélectionneur qu’à celui des staffs technique et médical. Tercio, Hervé Renard restera entraîneur des Lions de l’Atlas jusqu’à la fin de la Coupe africaine des Nations qui aura lieu au Cameroun. Et c’est à la lumière de cette CAN 2019 que la décision de rester à son poste jusqu’en 2022, selon son contrat avec la FRMF, sera effective ou pas. A propos de cette troisième condition, le journal précise qu’elle sera discutée par les deux parties au cours du mois de juillet.
Toujours selon le quotidien, une source fiable a déclaré qu’Hervé Renard voudrait procéder à des changements concernant ses adjoints, suite au différend ayant opposé le capitaine Mehdi Benatia et Mustapha Hadji en Russie. D’un autre côté, pour rappel, le staff médical de l’équipe nationale avait subi une campagne féroce de critiques, d’ici et d’ailleurs, pointant la méthode utilisée pour soigner Nordin Amrabat, après sa commotion cérébrale lors du premier match contre l’Iran.

Dans tous les cas, c’est la réunion entre le sélectionneur national et le président de la FRMF, en juillet, qui scellera le sort d’Hervé Renard sur sa destination après le Mondial russe. Ou bien, rester au Maroc ou répondre aux sollicitations de plusieurs fédérations, dont celle du voisin de l’est qui vient de limoger de Rabah Madjer pour mauvais résultats à la tête de la sélection algérienne. S’agissant de la fédération égyptienne, qui était aussi sur les rangs, c’est son président qui explique que Renard est encore sous contrat avec la FRMF. Par conséquent, il est hors de question d’entamer des négociations avec lui, a affirmé Hany Abo Rida.

Mais quels avis ont les internationaux marocains? Comme on le devine aisément, ils sont unanimes à vouloir qu’Hervé Renard reste le coach des Lions de l’Atlas. Ils ont exprimé ce souhait juste après le match épique contre la Roja au Kaliningrad Stadium, le 25 juin. Et c’est le milieu de terrain, Mbark Boussoufa qui s’est fait, au nom de ses coéquipiers, l’avocat enthousiaste du sélectionneur, surtout après les rumeurs de son départ pour Alger ou Le Caire.
“Hervé Renard doit rester! Il a accompli et accomplit encore un travail remarquable à la tête de l’équipe nationale. Il doit continuer ce qu’il a si bien entrepris pendant deux ans et demi. Nous le remercions et nous espérons qu’il restera avec nous le plus longtemps possible”, a déclaré Boussoufa.
Larbi Alaoui : lesiteinfo

Directeur de Publication à Afrique Sports

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui