Connect with us

Football

Football: Didier Deschamps répond amèrement aux attaques de Christophe Dugarry

Published

on

Décidément, les bonnes relations entretenues par le passé entre Didier Deschamps et Christophe Dugarry semblent ne plus être au beau fixe. Interviewé ce vendredi 20 juillet dans les colonnes du Parisien, le sélectionneur des Bleus a répondu amèrement aux récentes attaques de son ancien coéquipier de l’équipe de France championne du monde en 1998.

L’on se souvient que Christophe Dugarry avait notamment accusé Didier Deschamps de prendre « l’équipe de France en otage ». Des propos qu’il avait tenus suite à la décision de Deschamps de ne pas convoquer Karim Benzema au sein de l’effectif de l’équipe de France. Mais Dugarry ne s’était pas arrêté là.  Il avait également traité son ancien coéquipier d’être un « très grand manipulateur » avec l’attitude de « politicien ».  Didier Deschamps a estimé dès lors que Dugarry était allé très loin dans ses déclarations.

« Il ne faut pas exagérer quand même. Quand on franchit la ligne et qu’il n’y a pas un minimum de respect sur le plan humain… Ce n’est pas fini uniquement avec lui. Dugarry ose dire que je prends la France en otage. Cela dépasse l’entendement. Il dit ce qu’il veut, il a son émission radio. On a vécu des choses ensemble donc je sais qu’en termes d’état d’esprit, sincèrement, j’ai vu beaucoup mieux. » a-t-il lâché.

Pourtant en 1998, Deschamps et Dugarry étaient du même côté pour conquérir le premier titre de champion du monde de football de l’histoire de la France. Vingt ans plus tard, rien ne va plus entre les deux anciens coéquipiers de l’équipe de France. Dugarry qui anime aujourd’hui sur RMC l’émission Team Duga n’a pas laissé passer la moindre occasion pour s’en prendre à Deschamps.

Il est donc clair qu’il ne faut pas embêter Didier Deschamps. Le sélectionneur de l’équipe de France de football sait être conciliant, mais n’hésite pas aussi à montrer ses griffes si on l’attaque.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui