Connect with us

Foot Africain

Yaya Touré paye-t-il son orgueil ?

Published

on

Arrivé à Manchester City en 2010, Yaya Touré est devenu indispensable avec le club anglais. Il a remporté de nombreux titres et réalisé de superbes performances. Mais lorsque Pep Guardiola a été nommé nouvel entraîneur des “Citizens” en 2016, le milieu de terrain ivoirien manquait cruellement de temps de jeu.

Cette situation devenait insupportable pour Yaya Touré d’autant qu’il avait déjà eu des déboires avec le coach espagnol au FC Barcelone. Des clubs chinois et américains ont alors saisi l’occasion pour proposer des offres alléchantes à l’ex-international ivoirien. Mais malgré son faible temps de jeu, Yaya a refusé ces propositions, arguant de vouloir continuer à jouer en Europe, et surtout en Angleterre.

Résultat de recherche d'images pour "yaya toure"Un refus qui a suscité aussitôt plusieurs réactions quand on sait que le joueur (35 ans) est au crépuscule de sa carrière, et qu’il a déjà gagné de grands trophées notamment la Ligue des champions de l’uefa, la Liga, la Premier League et même la CAN 2015.

Vu son âge avancé, pourquoi ne pas aller jouer en Chine pour se faire plus d’argent ? Se demandaient certains qui ont ainsi taxé l’ex-académicien d’orgueilleux.

Aujourd’hui sans club, puisque son dernier contrat à Manchester City qui expirait en juin 2018 n’a pas été prolongé, Yaya Touré cherche toujours un point de chute. Alors qu’il était annoncé à Marseille ou à West Ham United, il n’a pu finalement s’engager avec ces équipes, les différents dirigeants dénonçant ses « exigences trop excessives ». En effet, Yaya qui percevait 300 000 euros (194 millions de FCFA) à Man City réclamait à ses nouveaux courtisans, environ 115 000 euros (74 millions de FCFA) par semaine selon la presse anglaise.

 

Hors, il ressort qu’aucun club européen ne serait disposé à offrir un gros salaire à un joueur de son âge. Pour l’instant, l’ancien de Monaco et du Barça ignore de quoi son avenir sera fait. Yaya Touré est-il en train de payer ainsi cet orgueil dont il a fait montre sous les ordres de Guardiola ? Il semblerait bien que ce soit le cas. A moins que le solide gaillard accepte enfin les contrats mirobolants des Chinois ou qu’il revoit davantage ses émoluments à la baisse pour rester sur le vieux continent.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui