Connect with us

Premier League

Tottenham : Samuel Eto’o, le regret de Glenn Hoddle !

Published

on

Bien que le mercato de transfert se soit fermée, le besoin insatiable du marché continue de se faire sentir dans le monde du football.

En écrivant sur Bleacher Report en 2014, l’ancien patron des Spurs, Glenn Hoddle a révélé qu’il souhaitait amener l’attaquant camerounais Samuel Eto’o au nord de Londres. En effet, en 2001, la superstar africaine n’avait pas encore atteint les sommets qu’il a franchi lors de ses séjours à Barcelone et à l’Inter Milan, même s’il s’agissait là d’une perspective prometteuse.

Hoddle aurait voulu faire d’Etoo une de ses premières signatures à White Hart Lane en 2001 lorsque l’attaquant a fait ses armes avec le Real Majorque. Fruit de l’académie de jeunes du Real Madrid, la star camerounaise a eu du mal à s’imposer dans léquipe première à Santiago Bernabeu, en s’installant au Real Majorque pour avoir sa chance.

En 2001, il était l’un des tireurs d’élite les plus passionnants au monde, mais avant son transfert à Barcelone il était donc possible pour Tottenham de l’obtenir. En fait, comme l’a écrit Hoddle , il a senti qu’il avait «aligné» un coup pour l’attaquant, qui serait arrivé dans une ligne offensive avec des personnalités telles que Teddy Sheringham et Les Ferdinand. Ce genre d’ancrage et d’expérience aurait vraiment aidé Eto’o à trouver ses marques en Angleterre.

Cependant, Hoddle révèle que ses tentatives de recruter la star Camerounaise ont été «contrecarrées» en raison de certains rapports de reconnaissance négatifs qu’il avait entendus.

Eto’o est arrivé finalement en Angleterre plutôt à Chelsea et à Everton à l’automne de sa carrière avant de poursuivre sa longue fête de retraite sans fin et tournée vers le monde, mais les choses auraient pu être si différentes.

Directeur de Publication à Afrique Sports

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui