Connect with us

Premier League

Idrissa Gueye, le milieu le plus sous-côté d’Europe ?

Published

on

On le voit jamais dans les récompenses de fin d’années, son nom n’est pas aussi ronflant et sa valeur marchande est carrément dérisoire mais Idrissa Gana Gueye n’en demeure pas moins un excellent joueur de football. L’international sénégalais est une valeur sûre du royaume, incontestablement l’un des meilleurs du monde à son poste. Les hommes mentent mais pas les chiffres. Zoom sur les performances époustouflantes d’une des cibles prioritaires du Paris Saint-Germain.

Il est du genre discret mais sur le terrain c’est une machine de guerre. Celle-là qui n’hésite jamais à aller au contact et qui gratte énormément de ballons. Un travailleur de l’ombre, un récupérateur infatigable qui ferait énormément de bien à n’importe quel effectif de la planète. Comme la plupart de ses confrères africains, Idrissa Gueye souffre de ce manque de reconnaissance criard et pourtant d’après les chiffres, il fait parti des meilleurs en Angleterre depuis son arrivée à Everton à l’été 2016. Sans jouer dans un club de haut standing, l’ancien lillois truffe les premières places dans les critères d’excellence qu’exige son poste. Il a réussi 238 tacles, plus que n’importe quel autre joueur sur cette période. Ses 189 interceptions le place en deuxième position dans ce registre et 667 ballons récupérés font de lui le 3e meilleur récupérateur de la Premier League.

Le Paris Saint-Germain cherche activement un profil semblable à celui de Thiago Motta pour redynamiser son entrejeu. Idrissa Gueye s’impose comme une évidence, un choix logique mais le deal tarde à se concrétiser, sans doute à cause de son aspect moins bankable. Les champions de France en titre multiplient donc les pistes. Un profil comme celui de Gueye, cela ne court pas les rues, Antero Henrique serait bien inspiré de l’activer. Ce se serait un partenariat gagant-gagnant. Idrissa Gana Gueye pourrait enfin trouver ce club de premier plan qui lui permettrait d’exprimer l’étendue de son talent et le PSG mettrait enfin la main sur le successeur tant attendu de Thiago Motta.

Le football est universel. En Europe comme en Afrique et partout ailleurs dans le monde entier, c'est plus qu'un sport, c'est une religion qui est pleinement vécue et pratiquée par de nombreux jeunes amateurs. Que ce soit sur les rectangles verts des stades européens ou sur les terrains sinueux des campagnes africaines, au bout du compte, il n’y a que le décor qui change mais le spectacle et les émotions que procure le football restent les mêmes. De là même manière où on peut s'émerveiller devant un extérieur du pied de Modric, une tête en lévitation de Ronaldo où une frappe fouettée caressée de Messi, un tiki taka dans une banlieue dakaroise au Sénégal peut également trouver grâce à nos yeux. Et c'est là toute la beauté de ce sport, le meilleur incontestablement. 

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui