Connect with us

Foot Africain

Jonathan Bamba drague à demi-mot la Côte d’Ivoire !

Published

on

Le trio d’attaque qui fait fureur cette saison en Ligue 1 n’est autre que la fameuse « Bip-Bip » reléguant par la même occasion au second plan la redoutable MCN. Métamorphosé, revigoré et totalement différent dans tous les compartiments du jeu, Lille est loin des places de relégations qu’elle côtoyait la saison passée. Cette année le collectif de Galtier réussit des performances de haute facture au point de squatter une place dans le podium, les autres cylindrés du championnat tels que Marseille, Lyon etc étant à la traîne. Une position tout sauf usurpée que les lillois doivent en grande partie à ce trio cité en haut. Même si Nicolas Pépé attire toutes les louanges – ce qui est compréhensible, Jonathan Bamba n’est pas étranger à cette entame formidable. Et l’alchimie entre les deux hommes est une des clés de la réussite des lillois, les deux s’entendent les yeux fermés. Avec le coach français qu’il a déjà côtoyé dans le passé du temps où il évolué chez les verts, il tire son épingle du jeu confirmant les espoirs placés en sa personne.

Auteur de sept réalisations cette saison en championnat, Bamba lorgne forcément du côté de Claire-fontaine. Mais pas que car le joueur a avoué qu’évoluer avec les éléphants de la Côte d’Ivoire est quand même envisageable. De quoi déchaîner des torrents d’engouements autour du joueur. De plus les arguments qui militent en faveur de sa venue font légion. Pépé qui évolue avec la sélection ivoirienne depuis maintenant un bout de temps peut faire office de médiateur.

La concurrence est rude chez les bleus

C’est le premier argument qui revient souvent et ce, à raison. Bousculer la hiérarchie dans un collectif qui marche bien, championne du monde en titre qui plus est, relève quasiment de l’impossible. L’équipe de Didier Deschamps regorge de talents dans tous les secteurs de jeu notamment au sein de son attaque où la concurrence fait encore plus rage. Si les places de titulaires sont réservées à Mbappé, Giezmann et co, le reste des joueurs, pas moins talentueux tels que Dembélé etc, cirent en attendant le banc. Une formation capable de se passer des services de Martial, de Lacazette, de Rabiot, de Benzema etc… et de gagner la Coupe du Monde, ça en dit long sur le niveau des bleus actuellement.

De plus Deschamps reste fidèle à sa ligne de conduite, comme dit l’adage on reprend les mêmes, on recommence. L’ancien milieu de la Juventus n’est pas un grand adepte des révolutions au sein de son équipe, il en fait peu d’ailleurs. Sa dernière liste est là pour témoigner. Alors que tout le monde avait milité pour les débuts de Mendy, Aouar et consorts, il n’en fut rien. Dès lors, le plan de carrière le plus à même de lui fournir des garanties n’est autre que la sélection ivoirienne. L’équipe est en reconstruction, la jeunesse est au premier plan, tous les critères sont réunis pour une bonne adaptation de Bamba.

Suivre la nouvelle vague et évoluer avec des amis en club

C’est la nouvelle tendance en Afrique. L’heure est à l’arrivée des binationaux un peu partout pour apporter leur expérience et faire décoller par la même occasion leur carrière internationale. Souvent en attente d’une convocation qui ne viendra sans doute jamais, ils se tournent vers les sélections de leurs ancêtres. Si le choix de porter les couleurs nationales ne devrait pas être par défaut, avoir des joueurs de cette catégorie est bénéfique aussi bien pour l’image du football continental que pour le spectacle. Kondogbia, Ntep, ils ont tous tenté l’expérience et ne semblent pas regretter leur choix. Il serait pas étonnant de voir Bamba suivre cette voie car il a avoue ne pas fermer la porter aux Éléphants qui l’ont récemment approché. Invité justement avec Pépé sur le plateau du très célèbre Telefoot, le joueur a avoue envisager cette option : « Pourquoi pas, a-t-il admis. Mais pour le moment, je suis international français, donc ça va pour l’instant. »
Il a jusque-là été régulièrement appelé chez mes Espoirs et a même été le grand artisan de la campagne des bleuets comptant pour les éliminatoires de l’Euro 2019.

Une convocation chez les A en bleus serait sans aucun doute la suite logique de la carrière de l’ancien stéphanois mais à l’heure actuelle, elle est plus lointaine qu’autre chose. L’idée d’avoir un duo Bamba, Pepe sur le front de l’attaque des éléphants est très tentante et a fière allure sur le papier. A Pépé de trouver les bons arguments pour ramener son copain en club en sélection.

Birane BASSOUM

"Certaines personnes pensent que le football est une question de vie ou de mort. Je trouve ça choquant. Je peux vous assurer que c'est bien plus important que ça." Un passionné qui déverse démesurément sur la toile son amour du foot africain, mon terrain de prédilection !

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui