Connect with us

Foot Africain

Affaire Job: Eto’o réagit et tacle violemment Tchoutang

Published

on

 

Accusé par Bernard Tchoutang ce mercredi sur l’émission sportive « Le Vestiaire » sur les antennes de SFR d’avoir marabouté Désiré Joseph Job, alors titulaire au côté de Patrice Mboma au sein de l’attaque des Lions indomptables du Cameroun pour prendre sa place, Samuel Eto’o a réagi.

 

Bernard Tchoutang estimait que le quadruple ballon d’or africain alors jeune en sélection, et dont le challenge était de devenir le meilleur attaquant de l’histoire du football camerounais aurait jeté un sort à Joseph Désiré Job pour lui chiper sa place de titulaire. À cette accusation, l’ancien catalan n’a pas attendu longtemps avant de sortir sa version des faits.

Comme moyen très simple, la légende du football Cameroun s’est exprimée sur les réseaux sociaux.

 

« Bien qu’offusqué par de telles déclarations je n’éprouve à ton égard que de la compassion car, je réalise à cet instant, les dégâts que peuvent provoquer jalousie et aigreur. déclare Samuel Eto’o. Il est de notoriété publique que ma vraie magie c’est le travail. Les fausses excuses elles, sont le propre des faibles. Saches mon cher Bernard que tant qu’il y aura parmi nos représentants des personnes comme toi, prêtes à calomnier un « frère » pour épater la galerie, le respect que nous africains, méritons et réclamons demeurera une utopie».

 

Bernard Tchoutang aura été un peu sévère dans ses accusations sur l’ex capitaine des Lions indomptables. « une seule poignée de main que Samuel Eto’o Fils a donnée à Joseph Désiré Job avait suffi pour que ce dernier soit atteint d’une diarrhée et perde sa place de titulaire. Samuel Eto’o étant le remplaçant immédiat de Job à cette époque, avait finalement pris sa place le jour de la dernière séance d’entrainement de la veille avant le match d’ouverture de la CAN 2000 qui opposait le Cameroun au Ghana, Samuel Eto’o a refusé de saluer tous ses autres co-équipiers et est allé tendre directement la main à Job ».

 

Carinos CHANHOUN

Journaliste reporter Sportif béninois, spécialisé dans le sport africain, j’ai un gros faible pour Samuel Eto’o, Didier Drogba, Jay Jay Okocha et Caster Semenya.

Advertisement
1 Comment

1 Comment

  1. Bell Yoko Pierre Henri Andre

    22 juin 2017 at 15 h 32 min

    Samuel est le gâteau , c’est un exemple pour tout jeune africain ambitieux par seulement dans le domaine footballistique mais dans tous les domaines. Je suis même s’il aurait n’importe domaine, ça aurait été la même réussite. Vous n’avez qu’à voir ses sorties médiatiques, c’est le Cameroun qui n’était pas prêt à accueillir un tel personnage. Cessez de cogner les tête des freres. Ce monsieur est la preuve que le travail paye.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui