Drogba, Kolo Touré, Gervinho… Voici le onze type de la Côte d’Ivoire de ces 20 dernières années

La Côte d’Ivoire dispose incontestablement de la plus belle génération africaine du 21e siècle. Au niveau continental, ils ont cumulé un titre (2015) et deux finales (2006, 2012) en neuf ans. Au niveau mondial, Ils ont participé trois fois (2006, 2010, 2014) à la Coupe du Monde. De Didier Drogba à Yaya Touré, les Éléphants ont marqué leur époque. Afrique Sports vous révèle le onze type de la CIV de ces 20 dernières années.

Dans les cages : Boubacar Barry
Le portier arrivé en Europe grâce au Stade Rennais défie toute concurrence à son poste. Sa carrière en club n’a certes jamais décollé, puisqu’il est resté en Belgique entre Beveren et Lokeren de 2003 à 2017.
Mais son passage en sélection a été sans discussion. Avec 86 capes, il est dans le Top 10 des joueurs les plus appelés pour défendre les couleurs des Éléphants. Barry a gardé les cages de la Côte d’Ivoire lors des Coupe du Monde 2006, 2010 et 2014. Il est également titulaire lors de la CAN 2012, lors de laquelle il n’encaisse aucun but, malgré la défaite au bout. Il dispute aussi la finale de la CAN 2015 et marque même un penalty lors de la séance finale !

Sur le couloir droit : Emmanuel Éboué
Polyvalent à souhait, il a démarré sa carrière pro dans le mythique ASEC Mimosas, club le plus titré de Côte d’Ivoire. Son potentiel a ensuite été repéré par Arsène Wenger, qui l’a ramené à Arsenal. Au total, Éboué disputera plus de 450 matchs professionnels en club et 79 rencontres avec la sélection nationale. Et sa seule distinction personnelle majeure est une nomination dans l’équipe-type de la CAN 2006.

En axe centrale : Kolo Touré
L’aîné des mythiques frères ivoiriens était un roc incomparable. Révélé à Arsenal, il était parfait pour le jeu britannique et s’est donc imposé chez les Gunners, puis à Manchester City, Liverpool et enfin au Celtic. Il est, par ailleurs, le seul joueur de l’Histoire à avoir fini deux saisons invaincu (Arsenal 2003-2004 et Celtic Glasgow 2014-2015)

En sélection, même constat. De 2002 à 2015, il était un cadre incontournable. Kolo cumule 120 sélections en tout, le deuxième plus haut total du pays. La chanson avec son frère résonne encore dans nos têtes.

Lire aussi
Côte d’Ivoire : Entre gloire et échec, l’autopsie d’une grande sélection passionnelle

Autre axe centrale : Éric Bailly
Il est l’un des plus grands talents récents du pays. Apparu en 2015 en sélection grâce à Hervé Renard, il a disputé la totalité des rencontres lors de la CAN victorieuse la même année, devenant la coqueluche des Éléphants. Rapide, solide, longiligne, il est le prototype parfait du défenseur central moderne. Ce qui a beaucoup plu à Manchester United, qu’il a rejoint en 2016 contre 38 millions d’euros.

Sur le couloir gauche : Arthur Boka
Le globe-trotter latéral gauche a connu quelques succès durant sa carrière, notamment une Coupe de la Ligue avec Strasbourg et une Bundesliga avec Stuttgart. Il aura joué de malchance cependant avec la sélection nationale puisque malgré ses 87 sélections cumulées depuis 2004, il ne sera pas de la victoire lors de la CAN en 2015.

En sentinelle : Didier Zokora
Le « Maestro » est l’un des joueurs les plus emblématiques de l’Histoire de la Côte d’Ivoire. Personne ne compte plus de sélections que lui (123). Son élégance était incomparable, son leadership également. Cela lui a permis de réaliser une carrière très complète en club, mais il fait malheureusement parti de cette génération qui n’a rien gagné avec les Éléphants.

En milieu relayeur gauche : Yaya Touré
L’autre frère Touré est probablement le plus talentueux des joueurs de ce pays. Avec Samuel Eto’o, il est le joueur qui a remporté (2011, 2012, 2013, 2014) le plus de Ballon d’Or Africain.Maître à jouer de Manchester City pendant plusieurs années, il a tout gagné en club collectivement, notamment avec le FC Barcelone. En 2015, il a réussi à monter sur le toit de l’Afrique, également lors de la CAN.

En milieu relayeur droit : feu Cheick Tioté
Le regretté Cheick Tioté. Il a laissé un souvenir impérissable dans son pays, mais aussi à Newcastle. Milieu de terrain particulièrement athlétique, Tioté n’était ni le plus grand, ni le plus costaud des joueurs, mais il a su faire parler son volume de jeu pour s’imposer en Premier League.Il compte 55 sélections avec la Côte d’Ivoire, a disputé deux Coupe du Monde et quatre CAN. Il est tragiquement décédé d’un arrêt cardiaque en 2017, à l’âge de 30 ans.

Lire aussi
Le RB Leipzig bat Hoffenheim sur un doublé de Dani Olmo et conforte sa troisième place(Résumé en vidéo)

Sur le côté droit de l’attaque : Salomon Kalou
Son frère a un prénom inoubliable (Bonaventure), lui a un talent considérable. Particulièrement attaché aux Pays-Bas, il a demandé sa naturalisation au début du XXIe siècle. Mais cela lui a été refusé en 2005, après un combat judiciaire. Finalement, il intègre les Éléphants en 2007 et deviendra rapidement incontournable. Avec 28 buts en 97 rencontres, il est à ce jour le troisième meilleur buteur et le sixième joueur le plus sélectionné dans l’Histoire du pays.

Sur le côté gauche de l’attaque : Gervinho
Sa vitesse a fait des dégâts importants en Ligue 1 et en Serie A. Et lui a aussi permis de lui ouvrir les portes de grands clubs européens comme Arsenal et l’AS Rome. Capitaine des U23 ivoiriens et de la sélection olympique en 2008, le joueur révélé au Mans avant d’exploser à Lille cumule 80 sélections et 22 buts avec les Éléphants.

En pointe : Didier Drogba
Plus qu’un joueur, le légendaire Didier est un leader politique au sein de son pays. Doté d’un charisme incomparable, il est à la fois puissant et élégant sur une pelouse. En club, il a mené Chelsea jusqu’à une fabuleuse victoire en Ligue des Champions (2012). Personnellement, il détient deux Ballon d’Or africain (2006, 2009). En sélection, il a empilé les buts (66, plus haut total de l’Histoire), mais n’a malheureusement rien gagné collectivement.

Voici donc les 11 joueurs qui auront fait de la Côte d’Ivoire une des nations les plus importantes du football africain, ces 20 dernières années. Alors, si vous pensez que d’autres joueurs auraient pu entrer dans notre classement, n’hésitez pas à nous le faire savoir en commentaires. Nous vous donnons rendez-vous très vite sur Afrique Sports en espérant vous voir parmi nos chers abonnés et n’oubliez pas d’appuyer sur la cloche… c’est très important si vous voulez ne rien rater des infos phares du monde du football.

L'avenir de Koulibaly dépend de Victor Osimhen...Guardiola a de gros doutes sur Messi ? | Mercato

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *