Le jour où Buffon est arrivé au Cameroun pour rendre hommage à son idole, Thomas Nkono

* Thomas Nkono, idole de toujours pour Buffon*

 

Le portier de la Juventus, Gianluigi Buffon, est l’idole de beaucoup de jeunes gardiens fans de la Vieille Dame et de l’Italie. Mais qui est l’idole de Gigi, qui, à 42 ans, va probablement prolonger son contrat avec la Juventus à la fin de cette saison ? Il s’agit d’un ancien portier camerounais … Thomas Nkono ! Le portier des Lions Indomptables a changé la vie du gardien italien.

 

Gianluigi Buffon est incontestablement l’un des meilleurs gardiens que le football ait connu. Une véritable légende qui aura passé 17 longues années à la Juventus avant de faire un bref détour au PSG, et revenir dans son club de cœur.

 

En effet, on aurait pu ne pas connaître l’excellent gardien de but qu’est Buffon. Au début de sa carrière, il évoluait au milieu de terrain. En 1990, le Cameroun participe à la coupe du monde et fait un parcours honorable. Buffon découvre Thomas Nkono et est ébloui par le portier camerounais. Il confiera plus tard que c’est de là qu’est née son envie de devenir gardien de but. Tout le fascinait chez celui qu’on surnomme ‘’ l’araignée noire ‘’.

 

*«Il était beau à voir, folklorique. Il dégageait une telle passion»*

Dès lors, le champion du monde 2006 fera tout pour rencontrer son idole. Il aura ce privilège à la faveur de la coupe du monde 1998. Les deux hommes vont alors se lier d’amitié. En 1999, Gianluigi Buffon, aura le privilège de participer au jubilé de Thomas Nkono à Yaoundé au Cameroun.

 

« Il était beau à voir, folklorique. Il dégageait une telle passion. Il portait un long pantalon et j’étais dans l’admiration. Le lendemain, j’ai décidé d’être gardien de but », avait expliqué Buffon à Téléfoot.

 

« Nkono a changé le cours de ma carrière et forcément de ma vie ». A tel point que lors de la naissance de son premier fils, il décide de lui rendre hommage : « A mon fils, le prénom de mon idole Nkono. Ce fils lui est dédié ».

 

Nkono est d’ailleurs un ami de Buffon, il l’a invité à son jubilé, alors qu’ils se rencontraient au Mondial 1998. Buffon n’était que numéro 2 derrière Gianluca Pagliuca à l’époque.

 

*Marque d’affection entre deux génies des gants*

« Je l’ai rencontré une première fois et c’est à partir de là que tout a commencé. Mais je ne pensais pas qu’il allait venir. Et juste deux heures avant le départ de son avion, il m’appelle pour me dire qu’il était à Charles de Gaulle et qu’il venait au Cameroun », avait révélé Nkono à ce sujet.

 

« Peut-être que je vais demander à mes filles, quand je serai grand-père, d’appeler un de leurs fils Gianluigi. Non plus sérieusement, pour moi, c’était un honneur. Donner mon prénom à son fils, c’est vraiment une belle marque de sa simplicité et ça m’a beaucoup touché », a lancé le portier camerounais en hommage à Gigi.

 

Marque d’affection entre deux génies des gants. Deux portiers qui ont auront fait voir de toutes les couleurs aux attaquants du monde entier.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *