Les larmes de Luis Suarez quand il quitte le centre d’entraînement du Barça

Suarez n’est plus un joueur du FC Barcelone. Il s’en va pour l’ATM et les Colchoneros ne débourseront pas le moindre centime dans le transfert de l’ancien footballeur de Liverpool, lié jusqu’en juin 2021 avec le Barça.

En revanche, l’Atletico Madrid paiera des bonus en cas de qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions, à savoir 2 millions d’euros par saison. Le natif de Salto paraphera un contrat de deux années, soit jusqu’en juin 2022, et touchera un salaire annuel de 7,5 millions d’euros du côté du Wanda Metropolitano.

Après avoir envisagé de poursuivre sa carrière à la Juventus Turin, qui a finalement recruté Alvaro Morata, Luis Suarez va rejoindre l’effectif de Diego Simeone. Il a d’ailleurs rencontré ses coéquipiers à Barcelone pour la dernière fois.

Très grand moment d’émotion pour Luis Suarez. L’attaquant uruguayen va quitter dans les prochaines heures le FC Barcelone afin de rallier l’Atlético de Madrid. Mis à la porte par Ronald Koeman, El Pistolero a fait ses adieux ce matin à ses coéquipiers au centre d’entraînement du Barça. A la sortie de celui-ci, les caméras des médias espagnols ont capté Suarez dans sa voiture en train de pleurer. Une page se tourne en Catalogne.

Suarez s’en va donc dans une nouvelle équipe où il faudra se réadapter et clairement, l’Uruguayen n’est plus à son meilleur niveau sur le plan physique. Une donnée à prendre en compte, puisque contrairement à ce qu’on a pu voir à Barcelone, Diego Simeone exige un niveau d’implication et d’intensité énormes de la part de ses joueurs, que l’on parle de stars ou de joueurs au rôle secondaire.

L’Uruguayen va donc devoir se réhabituer à faire des efforts conséquents, qu’il ne faisait plus toujours à Barcelone, harcelant la défense adverse notamment. Ce qui risque ensuite de se faire sentir au niveau de la fraîcheur physique.

Il faut également prendre en compte le fait qu’il était en partie assez dépendant de Lionel Messi. Depuis qu’il est arrivé en Catalogne en provenance de Liverpool, les deux hommes ont totalisé 478 buts et 244 passes décisives.

Un duo de choc qui va se briser, et Luis Suarez n’aura donc plus droit à tous ces caviars dont il pouvait bénéficier même lorsque l’équipe ne tournait pas vraiment. On devrait voir un Pistolero qui devra être un peu plus auto-suffisant. Le natif de Salto aura probablement besoin de retrouver ce rôle de renard, profitant de quelconque ballon traînant dans la surface, ou d’une erreur de la défense adverse, pour expédier le cuir au fond.

Il faudra également qu’il réapprenne à lancer ses appels de plus bas sur le terrain pour prendre la défense dans le dos sur les situations de contre ou de transition rapide. Quoi qu’il en soit avec un Simeone en coach, tout peut vite changer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *