Mavididi pisté par la RDC…. La prolongation de Messi au point mort | La Matinale

*13 personnes arrêtées au Maroc après le match Raja – AS FAR*

-Bienvenue à tous sur Afrique Sports pour la Matinale. Nous le débutons comme toujours en Afrique, au Maroc plus précisément. Là-bas, 13 personnes ont été arrêtées au Maroc à l’issue du match entre le Raja Casablanca et l’AS FAR de Rabat (0-1), au stade Moulay Abdellah.

Elles seraient impliquées « dans des jets de pierre, dégradation de biens publics, possession d’armes blanches et fumigènes, et violence à l’encontre des fonctionnaires publics », a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué. Des recherches sont par ailleurs « toujours en cours pour interpeller le reste des personnes impliquées ». Les affrontements ont fait « plusieurs blessés parmi les forces publiques » et « 22 blessés légers côté supporters », selon la DGSN.

 

*Chelsea signe officiellement Hakim Ziyech pour 40 millions d’euros*

-Parlant du Maroc, un de ses internationaux va jouer à Chelsea la saison prochaine. L’Ajax est parvenu à un accord avec le Chelsea sur le transfert de Hakim Ziyech vers le club anglais. Le transfert sera effectif à partir de la saison à venir, à compter du 1er juillet 2020, a indiqué dans un communiqué, le club néerlandais.

Les clubs se sont mis d’accord sur une somme de 40 millions d’euros, qui pourrait s’élever jusqu’à 44 millions d’euros, a-t-il précisé. L’annonce met fin à des jours de spéculation sur l’avenir de Ziyech, 26 ans, qui a rejoint l’Ajax en 2016 en provenance du FC Twente, autre club de première division néerlandaise, pour un montant de 11 millions d’euros.

 

*La RD Congo sur les traces de l’Anglais Stephy Mavididi*

-Un saut à la RDC maintenant avec le dossier Stephy Mavididi. Auteur de six buts lors de ses sept derniers matchs, l’attaquant prêté par la Juventus Turin suscite les convoitises de la RD Congo, qui le suit avec attention.

Le jeune joueur de 21 ans a déjà porté le maillot de l’Angleterre, des catégories U17 à U20. Plus appelé par les Three Lions depuis novembre 2017, le natif de Derby reste sélectionnable par les Léopards. Sa vélocité et sa polyvalence sont vues comme autant d’atouts par le staff de Christian Nsengi, qui a récemment pris son attache. Affaire à suivre.

 

*Le TP Mazembe retient son souffle pour Muleka avant le choc face au Raja*

-Et nous fermons cette page Afrique avec le jeune crack du TP Mazembe, Jackson Muleka, qui était sorti sur blessure lors de la rencontre disputée mercredi face à Dauphin Noir à Goma. Le buteur des Corbeaux a ouvert le score pour son équipe avant d’être percuté par le gardien adverse à la demi-heure de jeu.

L’attaquant avait alors reçu des soins durant la pause, alors qu’il souffrait de douleurs au niveau de l’épaule. Mais il n’a pas pu aller au bout et a réclamé son changement, cinq minutes après le retour des vestiaires.

Des doutes s’installent quant à sa participation à la rencontre aller des quarts de finale de la Ligue des Champions, prévue contre le Raja Casablanca, le 28 février. Mihayo espère récupérer son buteur avant ce choc.

 

*Le dossier Neymar, un coup de bluff signé Tuchel avec le choc contre le BVB ?*

-Nous filons en Europe, au PSG plus précisément avec le dossier Neymar. Sa participation ou non face au Borussia Dortmund reste un suspens. Ce, depuis la sortie de Thomas Tuchel au sortir de la large victoire (6-1) face à Dijon, ce mercredi. Le technicien allemand a assuré ne pas savoir si son joueur jouera ou non.

A l’entraînement, des consignes seraient d’ailleurs données pour éviter d’y aller franchement au duel avec Neymar. Mais, au-delà de cette prudence avancée par le club parisien, il y a aussi une autre tactique bien mûrie. Celle-ci consiste à maintenir un semblant de bluff autour de sa présence. RMC appuie cette hypothèse en soulignant que « le tableau est aussi volontairement noirci par le staff parisien pour créer du doute dans la préparation des Allemands ». Tout est calcul, tout est calculé !

 

*La menace d’un clasico sans Ferland Mendy est née au Real Madrid*

-Un saut en Espagne maintenant avec Ferland Mendy du Real Madrid. Très souvent titulaire lors des dernières rencontres de son équipe, le joueur de 24 ans n’est toutefois pas certain de disputer le prochain Clasico, le 1er mars prochain. Déjà suspendu face au FC Valence le 15 décembre dernier pour un carton rouge, Ferland Mendy a déjà accumulé quatre cartons jaunes. En prenant un nouvel avertissement, lors des deux prochaines journées, il serait alors suspendu pour la rencontre suivante.

Il pourrait donc être préférable que Ferland Mendy écope d’un carton jaune, lors de la prochaine journée face au Celta Vigo, pour être suspendu face à Levante, et disponible pour défier le FC Barcelone. Si ce n’est pas le cas, Zinedine Zidane peut toujours choisir de le faire souffler la semaine prochaine, pour ne pas prendre le risque qu’il soit suspendu contre les Blaugranas.

 

*Ernesto Valverde se confie sur le FC Barcelone*

-Et toujours en Espagne, Ernesto Valverde s’est encore confié sur le FC Barcelone. Le technicien espagnol n’en veut pas au FC Barcelone, à en croire sa sortie publique lors d’une conférence à Bilbao. Le coach se dit tourné vers l’avenir.

« Je ne pense pas à si j’ai été traité injustement ou non. J’évite de trop réfléchir. J’ai tourné la page. Je ne regarderai pas derrière moi ». Et devant, alors ? Pour l’instant, c’est flou, puisque l’entraîneur de 56 ans a précisé ne pas vouloir reprendre un banc tout de suite.

 

*La prolongation de Lionel Messi est au point mort*

-Nous terminons au FC Barcelone où le dossier Lionel Messi fait parler. Le père et agent du joueur, Jorge, serait en Argentine depuis des mois. Les négociations sont donc au point mort et l’inquiétude grandit en Catalogne en l’absence de signes d’une évolution positive. Les dernières discussions entre la famille de la Pulga et la direction daterait de décembre dernier avant les fêtes.

Mais depuis la situation du club a bien changé. Le club a perdu la tête de la Liga, un nouvel entraîneur est arrivé et le Barça a été plongé dans une crise interne qui pourrait bien faire réfléchir Messi sur sa volonté de continuer dans son équipe de toujours. Récemment nous évoquions même l’éventualité d’une stratégie du capitaine catalan visant profiter de sa situation contractuelle pour pousser vers la sortie Josep Maria Bartomeu à un an des élections présidentielles du FC Barcelone.

 

 

-C’en est fini pour cette matinale. Nous vous remercions de l’avoir suivie et vous donnons rendez-vous demain, pour un autre tour d’horizon de l’actualité du monde du football.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *