fbpx

Que devient Robinho, l’idole de Neymar et ancienne star du Real Madrid ?

Vous vous rappelez de Robinho ? Ses gestes techniques, ses ouvertures millimétrées pour Diego sans parler de ses buts décisifs permettant à Santos de renouer avec son glorieux passé en remportant le championnat de l’État en 2002 et 2004. Dribbleur surdoué doté d’une mobilité et d’une capacité d’accélération redoutables, il va être, très vite, désigné comme le nouveau Pele.

Ce bonheur, il le faisait régulièrement partager aux spectateurs de Vila Belmiro, comme le 13 février 2005 où Santos bat sévèrement les Corinthians et leur star argentine Carlos Tévez, 0-3 avec deux buts de Robinho. Pourtant, le jeune homme sortait d’une rude épreuve après l’enlèvement de sa mère Marina pendant 41 jours et finalement relâchée le 18 décembre dans le quartier pauvre de Perús (São Paulo) après le paiement d’une rançon.

Il part ensuite jouer pour le Real Madrid, où il peut enfin concrétiser ses rêves en côtoyant les plus grandes stars du ballon rond

Les belles années de Robinho

Robinho est considéré parmi les meilleurs attaquants brésiliens des années 2000. Alors qu’il évolue au Real Madrid, il remporte le Championnat d’Espagne en 2007 et 2008 ainsi que la Supercoupe d’Espagne les mêmes années.

Lire aussi
La tête salvatrice et historique de Drogba en finale de la LDC face au Bayern (vidéo)

Avec le Brésil, Robinho remporte la Coupe des confédérations en 2005 et 2009, ainsi que la Copa América en 2007. Il participe à deux Coupes du monde, en 2006 et 2010. Joueur de petite taille, il est rapide et très technique, excellent dribbleur.

Les belles années de Robinho c’est bien lointain. En 2017, il est condamné à neuf ans de prison ferme pour viol collectif sur une femme de 22 ans avant d’être relâché. Depuis il a repris sa carrière en main mais pas avec le lustre d’antan.

Robinho, Robson de Souza de son vrai nom, se dirige doucement vers la fin d’une carrière qui aura connu des hauts et des bas. Depuis son départ de l’AC Milan en 2015, l’ancien prodige de Santos a peu à peu disparu des radars. Que devient l’ailier brésilien ?

 

Comment Mesalles a failli voler tout l’argent de Samuel Eto’o

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *