Bénin : Le bus des Ecureuils attaqué après la défaite, plusieurs joueurs blessés

Advertisements

Quatre jours après sa défaite face au Sénégal (3-1), le Bénin s’est incliné à domicile mercredi face au Mozambique (0-1), dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2023. Une énième défaite qui a provoqué la colère de quelques supporteurs, qui ont caillassé le bus transportant les joueurs du stade à leur hôtel.

Advertisements

« Nous avons mis plus de deux heures à sortir du stade, le temps que celui-ci soit évacué. Mais quelques centaines de mètres après avoir quitté les lieux, notre bus a été attaqué par des personnes qui ont lancé des cailloux des deux côtés de la route, et nous avons eu très peur », raconte l’attaquant Tidjani Anane, dans des propos rapportés par L’Equipe.

L’attaque a duré plusieurs minutes, malgré une escorte policière. Les forces de l’ordre présentes sur place ont utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser les assaillants « Des vitres ont éclaté. On a tous eu le réflexe de se baisser, mais des éclats de verre ont touché des joueurs », poursuit un membre de la délégation présent dans le véhicule, mais qui a préféré garder l’anonymat.

Le milieu de terrain de Clermont Foot Jodel Dossou a été touché à un pied. « J’ai une belle entaille, ça va prendre quelques semaines pour cicatriser. Trois ou quatre autres joueurs ont été touchés. Ça a été traumatisant, et ce qui est aussi triste, c’est que ma mère, présente au stade, a été insultée et bousculée parce qu’elle portait mon maillot », a confié l’international béninois.

La police locale a ouvert une enquête pour faire la lumière sur l’incident. Pour ce qui est su sportif, les écureuils devront montrer un autre visage en août prochain lors de la double confrontation face au Rwanda, pour ne pas compromettre sérieusement leur chance de disputer la prochaine CAN.

Publicité
Advertisements

Laisser un commentaire