PSX 20240127 152300
dans ,

CAN 2023 : La mauvaise nouvelle officialisée pour la Guinée

Par

le


À la veille du huitième de finale de la CAN 2023 entre la Guinée et la Guinée équatoriale, des nouvelles désagréables secouent le camp du Syli national. Deux piliers du milieu de terrain, Abdoulaye Touré et Ilaix Moriba, ne pourront pas participer au match crucial de dimanche à Ebimpé, en raison de blessures.

Le sélectionneur national de la Guinée Kaba Diawara, a confirmé la mauvaise nouvelle en conférence de presse ce samedi, veille du choc contre la Guinée Equatoriale. Le technicien Guinéen affirme que le joueur formé à la Masia, Ilaix Moriba et Abdoulaye Touré sont forfaits face au Nzalang National de la terreur Emilio Nsué.

« Ilaix Moriba et Abdoulaye Touré ne seront pas de la partie. Les deux joueurs ressentent encore trop de douleurs. Nous espérons nous qualifier et les récupérer pour les quarts de finale. », a lâché Kaba Diawara face aux médias.  Un coup dur pour la Guinée qui devra se passer de l’influence de ces deux titulaires au milieu de terrain.

En l’absence d’Abdoulaye Touré et Ilaix Moriba, le sélectionneur Guinéen pourrait faire appel à Amadou Diawara (Anderlecht) et Seydouba Cissé (Leganés) pour combler le vide au milieu de terrain. Ces changements pourraient apporter de nouvelles dynamiques tactiques à l’équipe, mais la perte de deux joueurs clés représente un défi majeur pour l’ex consultant de Canal+.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Par contre la Guinée pourra compter sur un grand Serhou Guirassy.  L’attaquant du VfB Stuttgart semble prêt à débuter pour la première fois lors de cette phase finale de la CAN 2023. Malgré des questions sur sa forme physique, Guirassy s’est montré confiant : « Je me sens beaucoup mieux. Ce n’est jamais facile de revenir à 100% après une blessure musculaire. Je suis content de ne pas avoir rechuté. Je me sens prêt. », a-t-il rassuré.

Ainsi, la Guinée se prépare à affronter la Guinée équatoriale avec des ajustements nécessaires en milieu de terrain, tout en espérant que la détermination et la profondeur de leur effectif sauront compenser ces absences cruciales lors du match couperet.

Kaba Diawara optimiste face à la séduisante Guinée Equatoriale

Le Syli national de Guinée va affronter le Nzalang National de la Guinée-Équatoriale lors des 8èmes de finale de la CAN 2023 ce dimanche 28 janvier 2024. L’équipe dirigée par Kaba Diawara aborde ce match face à une Guinée-Équatoriale en pleine forme, ayant terminé en tête de son groupe et infligé une victoire éclatante de 4-0 à la Côte d’Ivoire sur son propre terrain. Malgré une perturbation potentielle due à des primes impayées, le sélectionneur guinéen assure que l’équipe est concentrée pour le choc de demain.

Guinée

En tout cas, Kaba Diawara se montre optimiste ce samedi face aux journalistes quant à la performance de son équipe contre le Nzalang National. « On est fin prêts. On est des professionnels, on reste focus sur le match contre la Guinée Équatoriale. L’histoire de primes ? On se concentre sur le terrain, pas ce qui se passe en dehors. », a t-il expliqué.

Cette année, l’équipe de Kaba vise à franchir le cap des 8èmes de finale, une étape qui a été la limite du Syli national de Guinée depuis un certain temps. Apprenant des erreurs passées, notamment l’élimination contre la Gambie en 2021, Kaba Diawara souligne : « On espère passer ce cap. Tout le monde est là, si on gagne, ce sera la première fois dans notre histoire de gagner un match à élimination directe. Nous mesurons l’immensité de la tâche. On respecte notre adversaire qui a fait une bonne phase de poules, mais le maître mot, c’est la victoire. On est en mission et la responsabilité qu’on a, les joueurs le savent, le staff aussi. »

Ainsi, le Syli national se lance dans ce rendez-vous avec détermination et l’ambition de créer une histoire en remportant ce match à élimination directe contre une équipe de la Guinée Equatoriale qui a surpris plus d’un.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *