WhatsApp Image 2024 01 05 at 21.40.30
dans

CAN 2023 : Postecoglou fait une prière pour les joueurs africains !

Par

le


Ange Postecoglou s’est prononcé à nouveau sur la CAN 2023 qui s’annonce ce mois-ci en Côte d’Ivoire, relevant son inquiétude par rapport à ces joueurs. L’entraîneur de Tottenham Hotspur a formulé un vœu qui lui est très cher sur l’état de forme de ses protégés.

Comme Erik ten Hag, l’entraîneur des Spurs a donné une conférence de presse ce jeudi par rapport à leur déplacement de la semaine prochaine à Manchester United. Postecoglou pourrait faire face aux Red Devils avec un André Onana dans les buts des Red Devils, parce que le Camerounais n’est pas encore retourné en Afrique pour la CAN 2023.

La question lui est posée sur ce que changerait la présence ou non d’Onana dans l’effectif de United pour le choc de la Premier League. En réponse, Postecoglou a affirmé qu’il n’est pas préoccupé par la possibilité d’affronter le portier des Lions indomptables. Le sujet revient au moment où Ten Hag essaie de négocier un retour tardif du portier de 27 ans au Cameroun, avant le tournoi africain prévu du 13 janvier au 11 février 2024.

Lors de cette conférence de presse de jeudi, Postecoglou a insisté sur le fait qu’il n’a aucune opinion sur les tentatives de United de garder Onana. « Oui, je ne pense pas que ce soit juste ou injuste. Chaque club peut gérer cela comme il le souhaite. Il y a d’autres raisons à ce genre de choses, mais non, certainement, ce que font les autres clubs ne m’affecte pas ni la façon dont je le vois. J’ai passé zéro temps [s’inquiéter de la situation d’Onana], je ne me suis pas du tout soucié de ce que font les autres clubs« , a fait remarquer le tacticien grec.

Aliou Cissé doit-il quitter son poste de sélectionneur du Sénégal ?

Postecoglou fait une prière, « J’espère qu’ils reviendront sans blessures »

Sarr

Alors que cette affaire d’Onana constitue une épine dans la gorge de United, Tottenham de son côté voit le danger ailleurs. L’entraîneur des Spurs s’inquiète de l’état de forme de ses joueurs après la CAN 2023.

« En fin de compte, nous sommes liés par les règles de la FIFA à ces choses. Nous voulons que nos joueurs représentent leur pays. Ce sont de grands tournois auxquels ils participeront et j’espère qu’ils réussiront tous. Plus important encore, j’espère qu’ils reviendront tous sans blessures », a-t-il poursuivi.

L’ancien gardien de l’Ajax et de l’Inter a été appelé dans l’équipe camerounaise pour le tournoi de cet hiver. En Côte d’Ivoire, les Lions Indomptables commencent leur campagne de phase de groupes le 15 janvier. Cependant, Ten Hag a révélé que United est en pourparlers avec la Fédération camerounaise de football (Fécafoot).

L’idée d’Old Trafford est de conserver Onana pour la visite de Tottenham le 14 janvier, après avoir déjà obtenu l’autorisation pour le faire jouer ce lundi. Ce dernier match est pour le compte du troisième tour de la FA Cup contre Wigan Athletic.

Que dit la FIFA sur la libération des joueurs pour la CAN ?

Les règles de la FIFA décrètent que les clubs doivent libérer les joueurs qui sont convoqués pour participer à la CAN de cette année à partir du 1er janvier 2024. Cependant, certains clubs, en concertation avec leurs stars, peuvent toujours négocier avec les fédérations nationales des pays africains dans l’espoir de repousser cette date dans le meilleur des cas possibles.

Dans le camp des Spurs, le Malien des Aigles, Yves Bissouma, et le Sénégalais des Lions de la Téranga, Pape Matar Sarr, qui est passé près d’une blessure cette semaine, ont déjà fait leurs adieux avant même le match de troisième tour de la FA Cup contre Burnley ce vendredi soir. En ce qui concerne le capitaine Son Heung-min, il s’est envolé pour rejoindre l’équipe de la Corée du Sud pour sa Coupe d’Asie des nations, prévue du 12 janvier au 10 février 2024.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *