can 3
dans ,

Coupe d’Afrique des Nations : Encore un gros problème pour Patrice Motsepe

Par

le


Alors que la Coupe d’Afrique des Nations se tient actuellement du côté de la Côte d’Ivoire, la CAF s’assoit sur une mine à problèmes. Pour la prochaine édition de cette belle compétition, un problème de calendrier se pose.

Les dates de la prochaine Coupe d’Afrique des nations au Maroc demeurent incertaines en raison d’un potentiel conflit de calendrier avec la nouvelle édition de la Coupe du monde des clubs, prévue pour la mi-2025, a annoncé vendredi le président de la Confédération africaine de football, Patrice Motsepe.

Coupe d’Afrique des Nations, la problématique du calendrier

Les dates de la Coupe des Nations ont été initialement fixées au milieu de l’année à partir de l’édition 2019 en Égypte, mais ont été modifiées pour se tenir au début de l’année afin d’éviter les conflits avec les engagements des joueurs et les clubs. Cependant, les deux dernières Coupes des Nations sont revenues aux dates de janvier-février en raison des préoccupations liées à la saison des pluies au Cameroun et en Côte d’Ivoire.

Coupe d'Afrique

La phase finale de 2021 au Cameroun a également été reportée de 12 mois en raison de la pandémie de COVID-19, tandis que le tournoi de 2023 en Côte d’Ivoire se déroulera avec six mois de retard sur le calendrier initial en raison de problèmes météorologiques. Le tournoi débutera samedi à Abidjan.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Bien qu’on s’attendait à ce que la CAF revienne à une date de milieu d’année pour la phase finale de 2025 au Maroc, cela est désormais remis en question en raison de la Coupe du monde des clubs élargie que la FIFA a lancée. Le mois dernier, la FIFA a annoncé que la Coupe du monde des clubs élargie à 32 équipes se tiendrait aux États-Unis du 15 juin au 13 juillet, ce qui pourrait entraîner un conflit de dates.

Deux clubs africains se sont déjà qualifiés pour la Coupe du monde des clubs et, traditionnellement, les joueurs d’Al Ahly (Égypte) et du Wydad Casablanca (Maroc) jouent également pour leur équipe nationale. Si la Coupe des Nations était également organisée à la mi-2025, un conflit direct pourrait survenir. Motsepe a déclaré que la CAF était encore en train de décider de la date, mais a suggéré qu’elle pourrait être déplacée. « Nous voulons que la Coupe des Nations ait lieu au moment le plus favorable et le plus pratique pour le tournoi », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. « Nous sommes toujours en contact avec la FIFA au sujet des dates ».

En attendant, la Coupe d’Afrique des Nations se tient en Côte d’Ivoire

La date de la Coupe des Nations reste controversée, mais la CAF a organisé tous les tournois de 1968 à 2017 au cours des trois premiers mois de l’année. Le problème s’est aggravé dans les années 1990, lorsque de plus en plus de footballeurs africains ont été recrutés par des clubs européens et ont été contraints de quitter leur équipe en milieu de saison pour participer au tournoi.

Pour cette édition 2023 de la Coupe d’Afrique des Nations, c’est en hiver que les joueurs ont quitté leur club pour venir disputer un tournoi qui, comparé à celui de l’édition 2021, promet plus de sécurité. C’était l’une des graves défaillances de l’organisation de la CAN 2021 au Cameroun. Un incendie a entraîné la mort de huit personnes et a blessé au moins 38 autres, dont 7 dans un état grave. Cet événement malheureux s’est produit au Stade d’Olembé, juste avant le huitième de finale opposant le Cameroun aux Comores. Il a été déclenché lors d’un contrôle de routine lié au protocole sanitaire du Covid-19.

Coupe d'Afrique

Deux ans plus tard, les souvenirs de cet incident tragique demeurent, alors que l’Afrique se prépare à vivre la 34e édition de la CAN. « La tragédie d’Olembé, il y a deux ans, aurait pu être évitée », a déclaré Patrice Motsepe, président de la Confédération africaine de football. Il a assuré que de telles situations malheureuses ne se reproduiraient pas en Côte d’Ivoire, comme il l’a souligné lors d’une conférence de presse à Treichville ce vendredi.

« J’ai eu une conversation avec le Président ivoirien, Alassane Ouattara, et selon les informations que j’ai reçues, 15 000 forces de police seront mobilisées pour garantir la sécurité. Je suis satisfait des mesures prises par le pays », a ajouté le dirigeant sud-africain.

Commentaires

Une réponse à “Coupe d’Afrique des Nations : Encore un gros problème pour Patrice Motsepe”

  1. Avatar de dairou baba
    dairou baba

    Une bousculade à l’entrée du stade et non une incendie qui a tué 8 personnes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *