1f4978f1ba4d2f68c34675d9248ada2e
dans

Maroc ou Espagne ? Brahim Diaz a fait son choix

Par

le


Le jeune milieu de terrain très prometteur du Real Madrid Brahim Diaz aurait choisi de représenter le Maroc et non l’Espagne.

Brahim Díaz, le milieu offensif du Real Madrid, aurait pris la décision déterminante concernant l’équipe nationale qu’il envisage de représenter à l’avenir. Et ceci, après de nombreuses années de réflexion et d’attente. Selon la presse espagnole, Brahim Díaz aurait finalement choisi de représenter officiellement l’équipe nationale du Maroc.

Une décision qui marque un moment décisif dans sa carrière, d’autant plus que dans sa jeunesse, il nourrissait l’ambition de rejoindre l’équipe nationale espagnole. Mais ce rêve jusque là ne s’est jamais concrétisé. Toutefois, il est important de noter que le choix de l’équipe nationale du Maroc n’est pas un choix par défaut. Le sélectionneur national, Walid Regragui, avait été très clair sur l’importance de la loyauté envers le maillot national. Il a précisé que nul joueur, y compris Brahim Díaz, ne rejoindrait l’équipe nationale sans manifester clairement son attachement et son désir de défendre fièrement les couleurs de l’équipe nationale marocaine.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Regragui s’est rendu au Santiago Bernabèu pour Brahim Diaz

S’il a souligné que les joueurs doivent manifester leur désir de représenter la sélection, Walid Regragui s’est rendu en personne au Santiago Bernabéu pour observer Brahim contre la Real Sociedad. L’entraîneur marocain voulait se rapprocher du meneur de jeu et tenter de le convaincre de jouer à l’avenir pour les Lions de l’Atlas plutôt que pour l’Espagne.

image 202

Ce qu’il en est, c’est que Regragui n’a jamais caché que Brahim est une option sérieusement envisagée par le Maroc. Mais aussi qu’il y a certains facteurs qui empêchent pour le moment que tout cela se concrétise. Le faible temps de jeu du joueur avec la Casa Blanca en est évidemment un, et pas des moindres. Cependant, au Maroc, on continue à travailler sur le dossier et on ne jette pas l’éponge. En effet, la non-présence de Brahim dans la sélection marocaine ne signifie pas que le Madrilène doit faire une croix sur l’équipe nationale africaine.

De son côté, Brahim Diaz attend toujours de voir si le sélectionneur de l’Espagne, Luis de la Fuente, compte sur lui pour défendre les couleurs de la Roja. Le Maroc lui, joue la carte de la patience et ne perd pas espoir de voir Brahim porter un jour le maillot des Lions de l’Atlas.

A suivre..

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *