Qualif. CdM 2022 : La RDC finalement disqualifiée ?

Advertisements

La rencontre de toutes les polémiques. Pour le compte de la 6e et dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 dans la Zone Afrique, la RD Congo a validé son billet pour les barrages en venant à bout des Écureuils du Bénin. Outre le penalty litigieux sur l’ouverture du score, un point du règlement pourrait faire défaut aux Léopards.

Advertisements

Ce dimanche, la RDC a battu le Bénin sur un score de deux buts à zéro pour composter son ticket pour les barrages de la Coupe du monde 2022, prévus en mars prochain. En plus du penalty de l’ouverture du score, assez litigieux, une nouvelle polémique enfle.

En effet, le sélectionneur des Leopards a procédé à quatre changements au cours de cette rencontre. Rien d’anormal à ce stade puisque que les équipes ont désormais l’autorisation d’en faire cinq. Seulement, sous certaines conditions. Il n’est autorisé de procéder à ces changements qu’en trois fois. Or, Hecto Cuper les a réalisé en quatre tranches.

Le règlement dispose en effet que «chaque équipe aura au maximum trois opportunités de procéder à des remplacements pendant le match ; en outre, ces remplacements pourront être effectués à la mi-temps.»

Les Écureuils ont donc droit à une plainte qui pourrait disqualifier les Léopards même si l’instance ne s’est pas encore prononcée sur le sujet. Énorme imbroglio en vue !

Publicité
Advertisements

Laisser un commentaire