Sébastien Migné « recadre » Eto’o : « Je ne sais pas si on sera capables de gagner la Coupe du monde »

Advertisements

Le sélectionneur adjoint du Cameroun Sébastien Migné s’est présenté en conférence de presse à Doha pour répondre aux questions de la presse. Bien évidemment il n’a pas été épargné des questions concernant la pression de Samuel Eto’o qui affirme depuis des mois que le Cameroun va au Qatar pour gagner la Coupe du monde.

Advertisements

 

Pour le technicien français, il ne sait pas s’ils seront capables fe réaliser le vœu du Président de la Fecafoot. Mais il dit du bien de Samuel Eto’o qui sait motiver sa troupe, l’une des raisons d’ailleurs qui l’a poussé à accepter travailler au Cameroun.

 

« Quant à la pression de notre président, c’est aussi pour cela que j’ai souhaité rejoindre le Cameroun et Samuel Eto’o. C’est quelqu’un qui a beaucoup d’ambitions, qui essaie de la transmettre à son staff et ses joueurs. Je ne sais pas si on sera capables de gagner cette compétition, mais on ne vient pas en touristes au Qatar ; on vient pour essayer de donner la meilleure image possible. Quand on s’engage dans une compétition, c’est étape par étape. La première étape, c’est passer la phase de groupes et espérer rêver se rapprocher du trophée. On donne le maximum en espérant combler les exigences de notre président », a t-il déclaré.

« Depuis le tirage au sort, nous suivons et décortiquons nos adversaires. Aucun détail ne nous échappe. On a aussi transmis le maximum d’informations à nos joueurs. Aujourd’hui, par exemple, nous avons fait une étude et une projection sur notre prochain adversaire [la Suisse]. ça nous aide à entrer dans le vif du sujet. On va essayer de s’adapter aux quelques failles qu’on aurait pu percevoir chez eux en toute humilité, mais aussi s’appuyer sur nos forces. L’idée c’est de travailler ensemble, d’avoir un collectif à toute épreuve. On sait qu’on a des adversaires à la mesure de cette compétition. Je dirais même trois adversaires de prestige. On va essayer de tout donner pour rendre heureux le peuple camerounais », a ajouté l’ancien sélectionneur du Togo.

Publicité
Advertisements

Laisser un commentaire