mamoune sen 1
dans ,

Coup de tonnerre : Un international sénégalais condamné pour une sombre affaire en France

Par

le


Un international sénégalais condamné par la justice française. Ancien joueur professionnel du Nîmes Olympique, Sidy Sarr, a été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Nîmes le jeudi 14 décembre pour recours à la prostitution de deux mineures.

Absent à l’audience et non représenté par un avocat, l’international sénégalais condamné Sidy Sarr, qui a évolué sous les couleurs du Nîmes Olympique, était aux abonnés absents ce jeudi après-midi devant le tribunal correctionnel de Nîmes. Il comparaissait pour « recours à la prostitution de deux mineures », une affaire pour laquelle l’international sénégalais avait été placé en garde à vue en octobre 2021.

Les dessous de l’audience de l’international sénégalais condamné

« Pour monsieur Sarr, les faits sont établis. Il a reconnu, y compris devant le juge d’instruction, qu’il connaissait l’âge des deux mineures », selon le vice-procureur Arnaud Massip. Des services sexuels payés à ces adolescentes, entraînant une condamnation pénale pour le footballeur qui écope de 6 mois de prison avec sursis et 30 000 euros d’amende.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

international sénégalais condamné

La seconde personne convoquée devant la justice est une jeune femme de 21 ans, âgée de 19 ans au moment des faits, alors que les deux victimes des agissements de monsieur Sarr avaient respectivement 16 et 17 ans. Elle était soupçonnée d’avoir agi comme « intermédiaire » ou « mère maquerelle », selon les termes du procureur, et elle était renvoyée devant le tribunal pour « proxénétisme aggravé de mineures ».

« Rien ne démontre les menaces et contraintes », nuance le représentant du parquet de Nîmes. « Elle a servi d’entremetteuse pour organiser cette soirée et les relations sexuelles », estime le procureur, qui demande une condamnation à un an de prison, dont une grande partie avec sursis.

Le conseil de la prévenue, Maître Marine Santimaria, plaide la relaxe : « Il n’y a aucune contrainte », et l’avocate se montre surprise des réquisitions du procureur : « On a un homme avec de l’argent, connu, qui utilise le corps de jeunes femmes mineures en les payant, pour lequel une peine d’amende est requise. Et de l’autre côté, on a ma cliente qui est sans argent et pour laquelle une peine ferme est demandée », dénonce Maître Santimaria… L’avocate nîmoise parvient à convaincre le tribunal correctionnel qui relaxe finalement la jeune prévenue détenue pour une autre cause.

Un procès où même les victimes, mineures au moment des faits, ne se sont pas présentées à l’audience.

international sénégalais condamné

Sidy Sarr, quel gâchis !

C’est indéniablement une situation regrettable. Attendu comme le futur meilleur milieu de terrain sénégalais après avoir brillé dans les équipes jeunes du Sénégal (U20 et U23), Sidy Sarr a été une déception totale.

Souvent blessé, le joueur originaire de Thiès n’a disputé que 34 matchs toutes compétitions confondues à son arrivée de Châteauroux à l’été 2019. Pas même 50 matchs en deux ans. Ses entraîneurs successifs (Blaquart, Arpinon, Plancque) lui ont fréquemment reproché son manque d’investissement, Plancque allant jusqu’à parler de « gâchis » pour un joueur qu’il considère comme ayant « le plus gros potentiel du groupe ».

Son assiduité aux entraînements laissait souvent à désirer. L’international sénégalais condamné a été sanctionné à plusieurs reprises par ses différents clubs en raison de son manque de ponctualité et de discipline. Plus préoccupant encore, Sidy Sarr passait plus de temps dans les rues que sur les terrains.

international sénégalais condamné

Son manque de professionnalisme en club a eu des répercussions sur sa carrière internationale. Il a perdu sa place en équipe nationale du Sénégal. En effet, il n’a plus été convoqué avec les Lions depuis le 9 octobre 2020, lors d’un match amical contre le Maroc à Rabat, remporté par les Marocains par 3 buts à 1.

Le sélectionneur national, Aliou Cissé, a préféré tourner la page Sidy Sarr, faisant appel à des joueurs tels que Moustapha Name et conservant ses hommes du milieu de terrain tels que Gana Gueye et Kouyaté. Avec ses nombreux problèmes, cette affaire de « recours à la prostitution de mineures » semble sans aucun doute mettre un terme à une carrière qui avait pourtant débuté de manière prometteuse.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *