Coach Sarr salue l’opportunité de la formation en ligne des entraîneurs

DAKAR (Sénégal) – FIBA Afrique a initié une série de webinaires pour poursuivre la formation des entraîneurs du continent africain vu que les voyages internationaux sont limités et les contacts interdits pour des raisons de sécurité liées à la lutte contre la pandémie de COVID-19.

Le télétravail est rapidement devenu la nouvelle norme et le nouveau mode de fonctionnement, et c’est pour cette raison que la FIBA a adopté de nouvelles méthodes d’enseignement qui sont favorablement accueillies par les tous participants.

Organisés sous la houlette de Lémou Benga, Responsable du département des Fédérations Nationales & Sports de FIBA Afrique, ces webinaires sont au cœur de la stratégie de maintien du contact avec les acteurs du basketball et de certaines activités.

« FIBA AFRIQUE A SAISI CETTE OPPORTUNITÉ POUR VULGARISER DES ENSEIGNEMENTS À DISTANCE NON DIPLÔMANTS POUR LE MOMENT MAIS PLUTÔT INFORMATIFS. JE PENSE QUE C’EST TRÈS BIEN. LA FORMATION À DISTANCE EST LA RÉPONSE LA PLUS LOGIQUE POUR CONTINUER À SOUTENIR LES ENTRAÎNEURS PÉDAGOGIQUEMENT ».– Sarr

Le Sénégalais Cheikh Sarr et le Marocain Nour Amri, – tous deux instructeurs FIBA – ont été chargés du premier de ces webinaires, qui a enregistré la participation de 89 entraîneurs d’Algérie, du Maroc et du Sénégal.

Lire aussi
Pas de compte à rebours, gros doute sur les JO Tokyo 2021

S’adressant à FIBA.basketball, Cheikh Sarr a déclaré : « FIBA Afrique a saisi cette opportunité pour vulgariser des enseignements à distance non diplômants pour le moment mais plutôt informatifs. Je pense que c’est très bien. La formation à distance est la réponse la plus logique pour continuer à soutenir les entraîneurs pédagogiquement. C’est une bonne opportunité pour la FIBA de tester ses nouvelles capacités organisationnelles aussi bien pour les réunions que pour les formations ».

« Les formateurs doivent s’approprier les techniques d’enseignement (TIC) afin d’être au point sur le plan pédagogique. Ces cours en ligne donnent plus d’accessibilité et permettent d’atteindre des centaines de personnes en un temps record. L’une de ses limites c’est l’interaction car les cours sont plus magistraux que dirigés avec quelques questions posées par les participants à la fin ». 

Lire aussi
Que se passera-t-il si un joueur est testé positif au COVID-19 pendant la saison ou les playoffs ? La réponse d’Adam Silver

Le continent a été divisé en groupes de trois à six pays et il y aura des ateliers de quatre jours en fonction des langues d’enseignement qui sont l’anglais et le français.

« Pour le moment on a fait quelques cours en ligne sur le leadership, la méthodologie de l’entraînement, les fondamentaux individuels offensifs et la planification ».

Les cours de coaching qui ont débuté le 13 mai se poursuivront jusqu’au 20 juillet, date à laquelle l’ensemble du continent sera entièrement couvert du nord au sud avec la participation de milliers entraîneurs.

FIBA

Si Kylian Mbappé réussit ces 5 choses, il dépassera largement Lionel Messi et Cristiano Ronaldo
(Visited 13 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *