Jeux olympiques : Les 5 records impossibles à battre à Tokyo 2020

 

Il ne reste plus que quelques jours avant que la flamme olympique ne soit rallumée pour le lancement officiel de Tokyo 2020, la deuxième fois que la capitale japonaise accueille l’événement depuis l’édition de 1964. Les athlètes commencent à prendre place dans le village olympique et les jeux vont enfin commencer après cinq ans d’attente.

Tokyo accueillera la 32e édition des Jeux olympiques et, tout au long de l’histoire de l’événement, des records ont été établis. Certains d’entre eux seront très difficiles à battre à court terme, et d’autres sont certains de rester intacts après les Jeux de 2021.

 

Voici les 5 records qui seront impossibles à battre à Tokyo 2020

 

  1. Les 10 participations d’Ian Millar

Le Canadien a participé à dix Jeux olympiques en équitation sportive, de Munich 1972 à Londres 2012, remportant la médaille d’argent à Pékin 2008 dans l’épreuve par équipe. Même s’il ne pourra pas l’égaler, Nino Salukvadze est le plus proche du coureur à Tokyo 2020, puisqu’il participera pour la neuvième fois au tir olympique.

 

  1. Oscar Swahn : le plus adulte de l’histoire des Jeux

Le Suédois, qui a participé au tir lors de trois éditions des Jeux olympiques, est l’athlète le plus âgé à avoir participé à cette épreuve, lorsqu’il a concouru à Anvers en 1920 à l’âge de 72 ans. Le tireur a remporté six médailles olympiques dans sa carrière, dont trois médailles d’or.

 

  1. Bob Beamon et son record olympique de 53 ans

L’Américain a établi le record olympique du saut en longueur avec 8,90 m à Mexico en 1968 et ce record est toujours d’actualité, bien que son compatriote Mike Powell ait remporté le record du monde avec 8,95 m aux Championnats du monde de 1991. Le Jamaïcain Tajay Gayle, parmi les participants de Tokyo, est le détenteur du record récent le plus proche avec 8,69 en 2019.

 

  1. Oscar Schmidt et ses 1093 points

Le basketteur brésilien a participé à cinq éditions des Jeux olympiques et a marqué un total de 1093 points pour son équipe, avec une moyenne de 42,3 points par match à Séoul 1988. Parmi les dix meilleurs marqueurs olympiques figurent Pau Gasol (623) et Luis Scola (525), qui seront présents à Tokyo 2020.

 

  1. Les 28 médailles de Michael Phelps

Le requin de Baltimore est la légende ultime de la natation. Il a remporté 28 médailles lors des quatre Jeux olympiques auxquels il a participé, dont 23 en or. L’Ukrainienne Larisa Latynina est la suivante sur la liste avec 18 médailles, dont neuf en or. Personne ne sera en mesure de s’approcher de ce record dans un avenir proche.

 

 

 

Laisser un commentaire