template 73
dans

Tyson Fury après son combat chaotique contre Francis Ngannou : « Si vous devez blâmer quelqu’un… »

Par

le


Plusieurs heures après sa victoire « très controversée », Tyson Fury a brisé le silence. S’il trouvait méritée sa victoire contre Francis Ngannou juste après la décision des juges, le champion britannique avoue finalement qu’il n’a pas été à la hauteur.

Le monde entier a vécu la désillusion du meilleur combattant dans la catégorie des poids lourds du noble art, samedi dernier. Invaincu et surtout dominateur depuis le début de sa carrière professionnelle en 2008, soit depuis au moins 15 ans, le Gypsy King s’est retrouvé en face d’un Francis Ngannou phénoménal. Large favori contre le combattant des arts martiaux mixtes qui était à ses débuts en boxe professionnelle, Fury a subi l’humiliation de sa vie.

Non seulement il a été amené au bout des dix rounds prévus pour le combat que le monde entier a suivi, le fils de John Fury a reçu beaucoup de coups puissants du Predator. Les statistiques finales ont révélé une domination du néo-boxeur en termes de dangerosité dans le ring. Pour le légendaire Mike Tyson, les spécialistes du noble art, dont Cédric Doumbé et la majorité des spectateurs, c’est Francis Ngannou qui a gagné le combat officiellement attribué au Britannique par décision partagée des juges.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

« Blâmez-moi si vous devez blâmer quelqu’un« 

Tyson Fury assume son combat chaotique contre Francis Ngannou : "Si vous devez blâmer quelqu'un…"

Plus de 24 heures après l’humiliation subie qui remet en cause le niveau de la catégorie des poids lourds, Tyson Fury est sorti du silence. Dans un entretien avec IFL TV, le boxeur britannique de 35 ans reconnaît avoir souffert dans le ring. Pour lui, il ne faut pas aller chercher loin les raisons de cette débâcle. « Il n’y a pas de question de ‘À qui la faute ?’ Blâmez-moi. Ne blâmez pas l’entraîneur, ne blâmez pas le manager, ne blâmez pas le soigneur. Blâmez-moi si vous devez blâmer quelqu’un. J’ai été payé et nous avançons vers le combat pour l’unification des ceintures, tout va bien. »

Celui qu’on annonçait avant le combat comme étant à son prime avoue avoir complètement coulé face à un Francis Ngannou qui continue d’écrire son histoire incroyable. En tout cas, après ce qu’on a vu ce 28 octobre, on est parti pour voir le natif de Batié aller à la conquête de la ceinture mondiale dans le noble art.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *