Zango, Ta Lou, Dibaba, … Ces athlètes africains à suivre aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Un été bien chargé pour les amoureux du sport. Après l’Euro et la Copa America, c’est au tour des Jeux Olympiques 2020 de cristalliser les attentions pour un peu plus de deux semaines.

Lors de cette compétition, plusieurs athlètes africains sont attendus au tournant. Ils sont de vraies chances de médailles pour le continent. Ils sont répartis dans plusieurs disciplines à l’instar de l’Athlétisme, le Taekwondo, l’Aviron, l’Escrime, la Natation, le Tennis de Table.

A quelques jours de l’ouverture des Jeux Olympiques, la rédaction d’Afrique Sports vous fait le point de ces athlètes qui partent favoris dans leur sport et qui pourraient décrocher l’une des trois médailles mises en jeu.

Ces athlètes africains aux JO 2020 :

Hugues Fabrice Zango (Triple saut/Burkina Faso)
Marie-Josée Ta Lou (Athlétisme/Côte d’Ivoire)
Abdoulrazak Issoufou Alfaga (Taekwondo/Niger)
Inès Boubakri (Escrime/Tunisie)
Noelie Yarigo (Athlétisme/Bénin)
Chad le Clos (Natation/Afrique du Sud)
Dina Meshref (Tennis de table/Égypte)
Lamya Matoub (Karaté/Algérie)
Reug Reug (MMA/Sénégal)
Claire Ayivon (Aviron/ Togo)
Arthur Cissé Gué (Athlétisme /Côte d’Ivoire)
Ruth Gbagbi (Taekwondo /Côte d’Ivoire)
Cheikh Cissé Sala (Taekwondo /Côte d’Ivoire)
Murielle Ahouré (Athlétisme/Côte d’Ivoire)
Francine Niyonsaba (Athletisme/ Burundi)
Genzebe Dibaba (Athletisme/Ethiopie)
Nijel Amos (Athletisme/ Bostwana)
Amantle Montsho (Athletisme/ Bostwana)

Notons que les JO 2020 vont se disputer du 23 juillet au 8 août prochain. Elles se dérouleront à huis clos en raison de la crise sanitaire mondiale.

Laisser un commentaire