Connect with us

Football

Ballon d’Or : Luka Modric révèle ses 3 favoris

Published

on

Beaucoup critiqué sur ses sorties médiatiques faisant référence au Ballon d’Or, Antoine Griezmann est bien décidé à s’accrocher à son espoir. Interrogé par le journal espagnol Marca ce dimanche, l’attaquant français a une nouvelle fois évoqué sa volonté de remporter le fameux trophée individuel : « Gagner le Ballon d’Or avec l’Atlético de Madrid me permettrait d’entrer dans son histoire. Et être un joueur historique pour son club, ce serait un rêve et une fierté », a t-il déclaré.

Des propos qui ont une nouvelle fois irrité le consultant de Canal+ Pierre Ménès, qui dénonce un « lobbying » de Griezmann autour du Ballon d’Or. Selon lui, cette récompense est même devenue perverse dans la mesure où elle prend une importance démesurée pour certains joueurs.

Malgré tout, ce ballon vaut son pesant d’or, et bien malin pourrait nous affirmer avec certitude le nom de celui qui le soulèvera le 3 décembre prochain, même si le vice-champion du monde croate Luka Modric semble favori. D’ailleurs, avec beaucoup d’humilité, Modric a révélé son top 3 pour le Ballon d’Or 2018 : il est 100% français.

MODRIC CHOISIT GRIEZMANN

Dans son entretien accordé à France Football, le milieu de terrain du Real Madrid a mis en avant la sélection tricolore dans la course au trophée doré :

« Varane a connu une saison fantastique. (…) Mbappé, c’est un talent extraordinaire, une magnifique promesse pour le futur, mais qui a déjà affiché un grandissime niveau. Il est vraiment spécial. (…) Et bien entendu, je citerais Griezmann, qui est, des trois Français, celui que je mettrais en avant pour tout ce qu’il a réalisé cette année ».

Varane et Mbappé sur le podium, et Grizou Ballon d’Or. Pas si surprenant, finalement, quand on connait l’importance capitale de Modric et Griezmann avec leur club et sélection respective. Car au-delà du fait que Griezmann marque beaucoup (plus) de buts, il partage avec le Croate le rôle de plaque tournante, essentiel dans la récupération et la percussion vers l’avant. Un vote solidaire donc, mais surtout relatif au style de jeu, plus qu’à la simple (et indéfinissable) « performance ».

ohmlygoal

Journaliste reporter Sportif béninois, spécialisé dans le sport africain, j’ai un gros faible pour Samuel Eto’o, Didier Drogba, Jay Jay Okocha et Caster Semenya.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui