Connect with us

Football

Benoît Assou-Ekotto démolit encore Kylian Mbappé

Published

on

Benoît Assou-Ekotto a remis de l’huile sur le feu dans la polémique qui l’oppose à l’attaquant du PSG et de l’équipe de France Kylian Mbappé.

Invité vendredi soir sur le plateau de l’émission « Le Vestiaire » sur RMC Sport, Benoît Assou-Ekotto en a remis une couche sur la polémique qui l’oppose à Kylian Mbappé depuis des mois. A l’origine de l’histoire, un fameux tweet du défenseur qui critiquait les «joueurs européens d’origine africaine qui tiennent l’Afrique dans leur coeur et qui veulent aider le sport africain bla bla bla tout en s’empressant de jouer pour une sélection européenne», concluant que cela le faisait «doucement rire».

Quelque peu amer et désabusé, l’ancien joueur de Metz et Saint-Etienne s’est de nouveau expliqué, cette fois devant les caméras en visant l’action de Mbappé, lequel souhaite aider le football africain : «Mettez-vous à la place des joueurs camerounais. Toi, joueur français tu vas venir développer notre… Reste chez toi, va aider tes gens à Bondy, dans ton quartier, dans ta France.»

Pour Assou-Ekotto, il faut choisir son camp. Lui a choisi de jouer pour la sélection du Cameroun, par ailleurs pays d’origine du père de Mbappé. La suite (et fin) de sa réponse est au vitriol. «Oui tu aimes l’Afrique, tu aimes ceci, tu aimes cela. Mais tu n’y vas pas. C’est quoi cette histoire ? Oui tu aimes ta femme, mais tu pars avec une autre. Ce jeu là je le connais, manipuler l’opinion public et bla bla…» Après ça, comme à chaque fois après le début de cette polémique, Kylian Mbappé ne devrait pas tarder à rétorquer.

https://twitter.com/RMCsport/status/1043254749636829184

L’Équipe

Journaliste reporter Sportif béninois, spécialisé dans le sport africain, j’ai un gros faible pour Samuel Eto’o, Didier Drogba, Jay Jay Okocha et Caster Semenya.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui