Connect with us

Foot Africain

Bertrand Traoré: Des terrains du lycée à la Ligue des champions

Published

on

Bertrand Traoré incarne la relève du football africain. En effet, le jeune Burkinabé est appelé à jouer les premiers rôles sur le continent. Son début de saison avec L’Olympique Lyonnais est impeccable. Il a déjà marqué 4 buts en 8 journées de championnat et il est un joueur essentiel dans le système de jeu de son entraîneur, Bruno Genesio. Très fin techniquement, Bertrand est aussi rapide, véloce et il sent les bons coups. Son association avec Nabil Fékir et  Memphis Depay en attaque, fait très mal. En plus d’être précis devant le but, le numéro 10 Lyonnais a une qualité de passe remarquable, qui lui permet de distiller des caviars à ses partenaires. La saison dernière, il avait livré des prestations de grandes classe qui l’avaient permis de figurer sur le podium du prix Marc Vivien Foé qui récompense chaque année, le meilleur joueur africain évoluant dans le championnat français. Cette saison encore, il est appelé à jouer un rôle central dans la saison Lyonnaise. Avant de commencer à briller sur la scène européenne et de susciter l’admiration de plusieurs analystes du football, le Burkinabé a fait ses gammes dans son pays natal, avant de s’envoler pour l’Europe. Afrique Sports, revient donc sur les débuts du phénomène burkinabè.

L’équipe de football du lycée mixte d’Accart Ville, puis l’ASFB

Bertrand Traoré, naquit à Bobo Dioulasso, la deuxième ville du Burkina Faso. Il est le fils d’Isaïe Traoré,  ancien footballeur burkinabé, qui a fait toute sa carrière au pays. Ancien international burkinabé, il a notamment joué au Racing Club de Bobo Dioulasso puis aux Silures de Bobo-Dioulasso.

Malheureusement, Isaïe Traoré trouva la mort en octobre 1995, un mois avant la naissance de Bertrand. Bertrand, ainsi que son frère Alain, vont suivre les pas de leur regretter papa, en commençant à jouer très tôt au football. C’est au Lycée que le jeune Bertrand va participer à ses premières compétitions. Ainsi, en 2009, il remporte avec son lycée le tournoi de l’Union des Sports Scolaires et Universitaires du Burkina Faso (USSU-BF). Lors de ce tournoi, il est déjà au-dessus du lot et impressionne par ses performances. Un de ses camarades de l’époque qui était dans la même classe que lui, et qui est devenu aussi footballeur par la suite, témoigne: « mon pote Bertrand est en Équipe nationale, nous avions remporté les USSU-BF en 2009 ensembles au lycée mixte d’Accart-ville à Bobo. Au lycée, il était déjà exceptionnel, il était en avance sur les autres joueurs de son âge. Il dribblait, il tirait, il animait le jeu. C’était formidable de le voir jouer. Je crois que ce tournoi en 2009 a été un véritable déclic pour lui. J’aimerai biens le retrouver en sélection ».

Au Lycée mixte d’Accart Ville, les encadreurs croient en lui et le poussent à travailler, pour devenir encore plus meilleur. Lallé Issoufou, fait partie de ses encadreurs qui ont très tôt flairé le potentiel du gamin. En charge de l’équipe de football du lycée mixte d’Accart Ville, il confia ceci: « Je savais que Bertrand allait percer, tout ce qu’il réalise actuellement avec l’Équipe nationale ou son club de Lyon ne m’étonne pas du tout. Il est né pour jouer au foot. En 2009, lorsque nous avons remporté la finale de l’USSU-BF, je lui avais dit. Mon petit tu iras loin, tu vas bientôt jouer en Europe. » Lors de ce tournoi de l’USSU-BF, Bertrand est très vite repéré par des clubs phares de la ville de  Bobo-Dioulasso, et c’est ainsi qu’il rejoint l’Association Sportive des Fonctionnaires de Bobo-Dioulasso (ASFB) en 2010, qui évolue dans le championnat de première division du Burkina Faso, pour parfaire sa formation. Il fait de très belles prestations avec les équipes de jeunes du club et joue quelques matchs avec l’équipe première, alors qu’il n’a que 15 ans.

La sélection des U17, puis Chelsea

Bertrand est très vite repéré par les entraîneurs de la sélection nationale des moins de 17 ans, qui le convoque en vue de la Coupe d’Afrique des Nations de la même catégorie qui se tient au Rwanda en 2011. Lors de la compétition, il va tout de suite confirmer les attentes placées en lui. Il a été l’un des grands artisans de la victoire finale des jeunes pousses bukinabès lors de cette CAN U17, rapportant au pays, le seul trophée footballistique majeur de son histoire. Après cette compétition où il a affiché un niveau de performance exceptionnel, il est convoqué en Équipe nationale A et joue son premier match à 16 ans aux côtés de son frère. Tout va très vite s’enchaîner pour lui, puisqu’en 2013, à tout juste 18 ans, il sera recruté par le club anglais de Chelsea, avant d’être prêté dans la foulée au Vitesse Arnhem, club de première division du championnat des Pays-Bas. Avec le club néerlandais il jouera 13 matchs et inscrira 3 buts. Lors de la saison 2014-2015, il retourne à Chelsea où il jouera 10 matchs et fera trembler les filets à 2 reprises. Il aura aussi le privilège de faire ses premières apparitions en ligue des champions avec le club londonien, deux fois. Transféré dans le mythique club de l’Ajax Amsterdam, il va s’imposer comme un titulaire indiscutable et joué pas moins de 24 matchs. Lors de cette saison, il jouera encore la ligue des champions, puis la ligue europa, lorsque l’Ajax se fera éliminer pendant les phases de poules de la C1 et sera reversé en C3. L’été dernier, l’Olympique Lyonnais a déboursé 18 millions d’euros pour l’enrôler. Avec Lyon, il espère s’inscrire dans la durée et participer à la réussite du club.

La carrière de Bertrand Traoré s’annonce très prometteuse. Il est évident que la pépite burkinabé n’a pas encore utilisé son plein potentiel. Lyon semble être le club idéal pour son épanouissement. Son actuel entraîneur, Bruno Genesio, a une grande confiance en lui. Il est un rouage essentiel de son système de jeu. Cette saison, Bertrand a montré qu’on pouvait compter sur lui lors des grands  rendez-vous. Il a toujours répondu présent. En Équipe nationale, il est devenu incontournable. Il est l’un des hommes de base du sélectionneur, Paulo Duarte. Le joueur de 23 ans sera le fer de lance de la sélection du Burkina Faso dans les différentes campagnes qualificatives pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations qui aura lieu en 2019. Bertrand Traoré a toujours cru en lui et nul doute qu’il fera une carrière exceptionnelle.

Amos Traoré

Je suis un grand féru de sport. J'aime commenter et analyser l'actualité sportive. Je souhaite apporter ma modeste contribution, afin que nous réussissions à transmettre la fibre sportive à un maximum de personnes. Mon sportif de légende, Lance Armstrong

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui