Connect with us

Foot Africain

CAN 2019 : La Guinée en passe de boucler une arrivée d’envergure !

Published

on

Comme à l’approche de chaque grande compétition, les sélections africaines enregistrent régulièrement le renfort de plusieurs binationaux. Très active depuis le début des éliminatoires, la fédération guinéenne de football serait sur le point de boucler une arrivée d’envergure, celle du défenseur Simon Falette. 

Natif du Mans, Simon Falette évolue actuellement en Allemagne sous les couleurs de l’Eintracht Frankfurt. Le défenseur de 26 ans, vainqueur de la coupe d’Allemagne face au grand Bayern Munich serait très enchanté à l’idée de rejoindre le Syli National. Dans une interview accordée au site Guineenews, l’ancien messin a expliqué que les négociations pour son arrivée sont très avancées et qu’un accord définitif est sur le point d’être scellé : « Le vice-président de la Feguifoot, Amadou Diaby viendra me voir en Allemagne en début de semaine. Mon papa sera présent. Je pense que ça va se faire très rapidement. Ce qui est sûr, c’est que je suis très motivé, sinon, je n’allais pas décrocher mon téléphone »

D’origine guyanaise, Falette est également de part sa femme éligible pour jouer avec la Guinée. Même si le joueur se dit très intéressé par le projet sportif proposé par le sélectionneur Paul Put, son choix semble en grande partie motivé par des raisons familiales. « Je connais bien Baissama Sankoh. J’ai discuté avec lui. Il m’a dit beaucoup de bien de la Guinée. J’ai eu une bonne discussion avec le sélectionneur national Paul Put qui m’a présenté un projet très cohérent. En plus, l’année dernière, j’ai joué contre Naby Keita en Bundesliga. Je regarde aussi les matchs de la Guinée. Je constate que cette équipe a beaucoup de qualité. Et c’est bien que je joue pour la Guinée à cause de mes enfants« .

Si pour le moment rien n’a encore été officialisé, il semblerait que le défenseur figure déjà dans la présélection de la Guinée pour le choc face à la Côte d’Ivoire le 18 novembre prochain dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019. Le Syli National est bien placé pour décrocher son billet. Sous la houlette de Naby Keita, Amadou Diawara, François Kamono et bientôt de Simon Falette, la Guinée aura de solides arguments à faire valoir et se présente d’ores et déjà comme l’outsider le plus sérieux au sacre final.

Ghaly Wane 

Le football est universel. En Europe comme en Afrique et partout ailleurs dans le monde entier, c'est plus qu'un sport, c'est une religion qui est pleinement vécue et pratiquée par de nombreux jeunes amateurs. Que ce soit sur les rectangles verts des stades européens ou sur les terrains sinueux des campagnes africaines, au bout du compte, il n’y a que le décor qui change mais le spectacle et les émotions que procure le football restent les mêmes. De là même manière où on peut s'émerveiller devant un extérieur du pied de Modric, une tête en lévitation de Ronaldo où une frappe fouettée caressée de Messi, un tiki taka dans une banlieue dakaroise au Sénégal peut également trouver grâce à nos yeux. Et c'est là toute la beauté de ce sport, le meilleur incontestablement. 

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui