Connect with us

Foot Africain

Can 2019 : Les 5 sélections qui peuvent être éliminées dès la J4

Published

on

Les éliminatoires pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, qui aura lieu au Cameroun en 2019, ont repris ce mercredi. Si des sélections sont en très bonne posture pour valider leurs tickets pour le prochaine CAN, d’autres par contre ont le couteau sous la gorge. Ces sélections sont condamnées à réaliser un parcours sans faute lors des prochaines journées, s’ils veulent avoir une chance de participer au plus prestigieux tournoi footballistique du continent africain. Ces nations ont très mal débuté leur campagne de qualification lors des deux premières journées  et se retrouvent désormais dans une situation très inconfortable pour aborder la 3e et la 4e journée des éliminatoires. On a coutume de dire qu’en football, tout serait possible, mais la situation de certaines équipes n’encourage pas à l’optimisme. Les deux prochaines journées de qualification s’annoncent décisives et la 4e pourrait briser le rêve de certaines équipes.

Gabon

Les coéquipiers de Pierre-Emerick Aubameyang  sont en très mauvaise posture. Depuis le début des éliminatoires ils n’ont qu’un seul petit point au compteur et occupent la troisième place du groupe C, qui est largement dominé par les aigles du Mali. Si les Gabonais veulent participer à la prochaine CAN, ils doivent se ressaisir rapidement et enchaîner les bonnes prestations. Pour essayer de redresser la barre, des dirigeants de la fédération gabonaise de football ont décidé de limoger l’entraîneur en poste, Camacho. Pour sauver les panthères, les autorités de l’instance du football gabonais ont décidé de faire confiance à un duo d’ancien international, Daniel Cousin et Pierre François Aubameyang, qui n’est autre que le papa de l’attaquant d’Arsenal, Pierre-Emerick Aubameyang. Leur mission s’annonce délicate, d’autant que le dauphin du Mali, le Burundi à 4 points. Si le Gabon réalise une contre-performance lors de la 3e  journée des éliminatoires, ils n’auront plus rien à espérer à l’issue de la 4e journée.

Togo

Le groupe D s’annonce indécis. Après les deux premières journées, deux pays, l’Algérie et le Bénin comptent chacun 4 points. Les deux autres membres, à savoir la Gambie et le Togo ne totalisent qu’un seul point. Dans ce groupe, toutes les nations peuvent encore se qualifier. L’équipe du Togo peut encore croire en ses chances. Cependant, elle doit impérativement gagner son prochain match contre la Gambie, ce vendredi pour continuer d’avoir son destin entre les mains. Une défaite et les éperviers pourraient se voir priver de CAN en 2019, après la 4e journée de la campagne qualificative.

Congo

Le groupe G est aussi ouvert et chaque pays peut encore se qualifier. La 3e journée des éliminatoires sera déterminante pour dégager les nations qui auront de fortes chances d’être du voyage camerounais. Dans ce groupe, le Zimbabwe est leader avec une meilleure différence de buts, suivi de la République Démocratique du Congo qui affiche le même nombre de points que le Zimbabwe avec 4 points. suivent ensuite le Congo Brazaville et le Libéria avec un point tous les deux. Les diables rouges affronteront ce jeudi, le Libéria et il faudra qu’ils sortent victorieux de cette rencontre pour préserver leurs chances de qualification. Au cas contraire, lors de la 4e journée des éliminatoires, les joueurs congolais risqueraient de voir s’assombrir l’horizon devant eux et manquer le CAN.

Niger

Le Niger est bon dernier dans le groupe J, dominé très largement par la Tunisie qui compte 6 points, avec en embuscade à la deuxième place, l’Égypte qui affiche 3 points. Ces deux géants du football continental sont bien parti dans ce groupe. Il risque de ne pas y avoir de surprises car le Swaziland et le Niger n’ont pas encore montré grand chose. Les deux pays ont 1 point chacun après leurs deux premières sorties. Une possible qualification semble donc très compliqué pour les Nigériens. Pour garder un infime espoir de qualification, il faudra que les joueurs remportent ce samedi, le match contre la Tunisie, qui est actuellement en pleine confiance. Si la sélection du Niger sort vaincue de cette rencontre, il n’y aura plus de raisons d’espérer. Ce qui pourrait entraîner une élimination lors de la 4e journée

 

Cap-Vert

Tout est encore possible dans le groupe L, qui comprend le Lesotho, la Tanzanie, l’Ouganda et le Cap-Vert. L’Ouganda domine actuellement ce groupe avec 4 points, suivi du Lesotho et de la Tanzanie, qui ont chacun deux points au compteur. Le Cap-Vert qui a fait match nul contre le Lesotho durant la dernière journée de la campagne qualificative, est bon dernier du groupe avec un seul point. Il faut donc dire que les requins Bleus sont en grande difficulté avant d’aborder la 3e journée des éliminatoires. Ils doivent donc livrer une prestation de haute volée ce Vendredi contre la Tanzanie afin de rester maître de leur destin. Une contre-performance pourrait réduire à néant leurs rêves de CAN à l’issue de la 4e journée.

Alors que certaines nations sont en passe de valider leur qualification pour la CAN Cameroun 2019, d’autres sont dans une situation dangereuse car ils n’ont pas su bien négocier les deux premières journées. Ces équipes sont donc condamnées à gagner leurs prochains matchs. La défaite est interdite, sinon au soir de la 4e journée, des sélections pourront enterrer leurs ambitions de participation à la prochaine phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations.

Je suis un grand féru de sport. J'aime commenter et analyser l'actualité sportive. Je souhaite apporter ma modeste contribution, afin que nous réussissions à transmettre la fibre sportive à un maximum de personnes. Mon sportif de légende, Lance Armstrong

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui