Connect with us

Foot Africain

CAN 2019: Suspens total dans le groupe I !

Published

on

Plusieurs rencontres étaient à l’affiche ce week-end, lors de la 3e journée des éliminatoires de la CAN, Cameroun 2019. Cette journée a été riche en enseignement. On a assisté à des matchs spectaculaires qui se sont terminés sur des scores fleuve. Cette 3e journée a aussi permis à certaines équipes qui étaient mal en point de se relancer complètement en vue d’une éventuelle qualification pour la prochaine coupe d’Afrique des Nations. On pense notamment à la Zambie, au Gabon, au Cap-Vert, au Congo, qui peuvent encore rêver de décrocher leur billet pour la CAN. D’autres sélections ont gagné leurs troisièmes matchs d’affilée, ce qui leur permet d’afficher 9 points au compteur, à l’image de la Guinée et de la Tunisie. Ces nations sont bien parti pour rallier le Cameroun l’année prochaine.

Des groupes se sont vu complètement chamboulés, comme le groupe I, où l’on retrouve le Burkina Faso, l’Angola, la Mauritanie et le Botswana. Au terme de cette récente journée des éliminatoires, les trois sélections que sont le Burkina Faso, l’Angola et la Mauritanie ont tous 6 points. Le suspens est donc entier dans ce groupe car à l’exception du Botswana qui à 0 point, tous les trois autres pays peuvent encore se qualifier. La prochaine journée s’annonce donc cruciale pour ces trois nations. Malheur à celui qui livrera une contre-performance. Afrique Sports, revient sur ces matchs, qui ont totalement rebattu les cartes au sein du groupe I.

Angola-Mauritanie

La Mauritanie a été l’une des belles surprises, du début de cette campagne qualificative CAN 2019. Avec 6 points en deux journées, les hommes de Corentin Martins avait tout bon. Pour cette journée, les mourabitounes auraient pu frapper un grand coup et se rapprocher un peu plus du Cameroun. C’était sans compter sur la détermination de l’équipe d’Angola qui voulait absolument la victoire pour mettre toutes les chances de son côté, après un début d’éliminatoires poussifs, marqué par une défaite inaugurale contre le Burkina Faso lors de la 1ère journée. Les Palancas Negras se sont repris ensuite lors de la 2e journée, en s’imposant contre le Botswana. Il fallait donc confirmer pour les hommes de Srdjan Vasiljevic lors de cette 3e journée, ce qu’ils feront de fort belle manière. En effet, l’Angola qui recevait la Mauritanie à domicile a infligé une cinglante défaite à leurs hôtes du jour et se sont imposé 4 buts à 1, avec notamment une prestation très réussie du joueur angolais, Mateus, qui a réalisé un doublé en trois minutes. Avec cette victoire, les Palancas Negras ont obtenu 3 points, portant leur total à 6 désormais.

Burkina Faso- Botswana

Le Burkina Faso était très attendu lors de cette 3e journée, contre les crocodiles du Botswana, après leur prestation très décevante lors de la dernière journée en Mauritanie, où ils ont été sèchement battu, 2-0 par les mourabitounes. Les étalons burkinabés avaient débuté de la plus belle des manières cette campagne qualificative lors de la 1ère journée en battant l’Angola à domicile. Avec 3 points au compteur, il fallait gagner contre le Botswana pour ne pas se retrouver dans une position inconfortable à l’orée de la 4e journée. Ce samedi, les supporters burkinabés étaient donc prêts à pousser les étalons à la victoire au stade du 4 août de Ouagadougou. Dans une ambiance surchauffée, les burkinabés ont accompli leurs missions, en giflant les crocodiles botswanais 3 – 0, avec les réalisations de certains revenants comme Jonathan Pitroipa, Banou Diawara, Abdoul Razak Traoré. Voilà donc le Burkina Faso, complètement relancé dans la course à la qualification. Après cette victoire, les étalons comptent aussi 6 points, à l’instar de la Mauritanie et de l’Angola.

Le groupe I a totalement été relancé pour cette 3e journée des éliminatoires Cameroun 2019. Après les victoires de l’Angola et du Burkina Faso, on a en plus de la Mauritanie, 3 équipes à 6 points. La pression est donc maximale pour ces trois pays, qui vont devoir resserrer les rangs pour réaliser des prestations abouties à la prochaine journée, qui interviendra très rapidement. Bien malin qui pourra donner l’identité des sélections qui se qualifieront dans cette poule très indécise. Ce qui est sûr, c’est que le faux pas est désormais interdit.

Amos Traoré

Je suis un grand féru de sport. J'aime commenter et analyser l'actualité sportive. Je souhaite apporter ma modeste contribution, afin que nous réussissions à transmettre la fibre sportive à un maximum de personnes. Mon sportif de légende, Lance Armstrong

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui