Connect with us

Foot Africain

Can U17 : Le Bénin disqualifié, les 10 joueurs « tricheurs » devant le procureur

Published

on

10 joueurs béninois sur les 18 présents à Niamey (Niger) pour le tournoi U17 de la Zone UFOA B comptant pour les qualif’ de la CAN Tanzanie U17, ont été épinglés après les tests IRM.

Les Écureuils cadets déclarés inéligibles après tricherie sur l’âge, ont été disqualifiés de la compétition par la CAF et risque une lourde sanction.  En 2014, ce même problème était posé et le pays a été sanctionné des catégories d’âge par la CAF pour deux ans.   Cette situation exaspère les responsables du football béninois en occurrence, le ministre des sports du pays, Oswald Homeky et le nouveau président de la Fédération béninoise de football intronisé le 25 août dernier, Mathurin De Chacus qui ont promis des sanctions.

« Ce qui s’est passé à Niamey est inadmissible. Il est évident qu’en de pareilles circonstances les responsabilités soient situées et les responsables sanctionnés quels que soient leur rang et leur position », a écrit le ministre Homéky dans un post publié sur sa page Facebook.

En dépit des IRM qui avaient été effectués par la Fédération Béninoise de Football depuis deux mois, son cabinet a demandé qu’une contre-expertise soit faite pour l’ensemble des joueurs avant le départ de la délégation pour Niamey. , a expliqué le ministre, avant d’ajouter que le comité exécutif de la fédération et le ministèr« Les résultats ont clairement qualifié 22 joueurs sur les 25 examinés et ce n’est qu’après cela que nous avons autorisé la participation de l’équipe au tournoi de Niamey ». 

Les 10 joueurs tricheurs interpellés par le Procureur

La disqualification du Bénin du tournoi  U17 de la Zone UFOA B choque le peuple béninois  et le procureur a décidé d’ouverture d’une enquête pour  situer les responsabilités et poursuivre les auteurs de cette supercherie après une plainte déposée par le Ministre des Sports.  Les dix joueurs incriminés ont été interpellés par une unité de la police républicaine dans la soirée du lundi 3 septembre.  « L’enquête ouverte par le Parquet de Cotonou va diligemment connaître son épilogue »,  assuré le ministre.

Carinos CHANHOUN 

 

 

 

 

 

Journaliste reporter Sportif béninois, spécialisé dans le sport africain, j’ai un gros faible pour Samuel Eto’o, Didier Drogba, Jay Jay Okocha et Caster Semenya.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui